Revue du drone Discovery de PNJ
5 (100%) 3 votes

Etes-vous en manque d’idée pour le cadeau idéal pour noël ? Pourquoi ne pas choisir d’offrir un drone. Depuis quelques années, les drones sont de plus en plus diversifiés en marque, en performances, en sophistication et en budget. Ainsi, pour une personne qui ne s’y connait pas beaucoup, il est difficile, budget mis à  part de choisir celui qu’il lui faut.

Dans ce test, nous allons vous présenter le drone Discovery de PNJ. Ce drone à l’allure originale peut prendre des vidéos en résolution HD 720p à 30i/s.

Présentation

PNJ est une société qui a commencé par la conception et la fabrication d’accessoires comme les caméras sportives. C’est vers 2015 que la société a commencé à produire, avec un certain succès, différents modèles de mini drones avec un rapport qualité/prix très raisonnable.

Le PNJ Discovery est ce qui semble être un bon compromis entre un drone jouet et une vraie caméra volante avec touts les technologies que cela incombe.

Le drone est livré dans une grande boite avec les fonctionnalités  et des photos du drone imprimées dessus. Le drone et ses accessoires sont biens installés dans des compartiments qui permettent de le protéger des chocs durant le transport. La boite est munie d’un poignet et vous pourrez l’utilisez ensuite pour transporter le drone.

Le pack original comporte le drone Discovery déjà monté, la radiocommande avec le support amovible pour le téléphone, un jeu de 4 hélices et 4 engrenages de rechange ainsi qu’un petit tournevis qui vous servira pour le remplacement des pièces, un adapteur avec une carte micro SD d’une capacité de 2G, une batterie pour le drone, un chargeur USB  qui peut charger 2 batteries en même temps et un manuel d’utilisation dans lequel, une partie est destinée aux précautions que l’on doit prendre lorsqu’on utilise un drone. Il est important de bien lire ce manuel avant d’utiliser le drone.

Design

Le drone Discovery de PNJ a un design peu commun. Le module qui porte les composants électroniques du drone forme un cercle et se trouve au milieu de l’appareil. Le reste du corps est formé par l’assemblage de 4 grands cercles qui font offices de protection pour les hélices. Ces protections intégrées  apportent un rempart à 360° autour des hélices et des moteurs contre d’éventuels obstacles comme des branchages, un mur, un rideau, etc. Des tiges qui sortent du ventre de l’appareil pour se placer au milieu des protections des hélices portent le moteur et les hélices.

Sur le dos du drone, on peut voir le logo PNJ Drone. La caméra se situe au niveau du ventre du drone et la batterie s’insère dans un emplacement au dessus de la caméra. Pour cela, il faut carrément retourner le drone sur le ventre, on peut voir alors toute la partie électronique y compris le connecteur et l’emplacement pour la batterie.

Sous chaque moteur, il y a un patin d’atterrissage qui permet  d’éviter que le moteur touche le sol.

Le drone est fait avec du plastique. Celui au niveau de la protection des hélices est assez flexible ce qui minimise les risques de casse. Le drone est de couleur bleu et l’aspect général est agréable à regarder. Les finitions ont été biens réalisés et comme ce drone est aussi destiné pour les débutants, il est suffisamment solide pour supporter les petits crashs et les collisions.

Les dimensions sont de 34 cm de côté pour 9 cm de hauteur. Le poids est de 136g. Le drone est suffisamment compact pour être facile à transporter. La boite d’emballage du Discovery est équipée d’un poignet, vous pouvez ainsi l’utiliser pour transporter le drone et ses accessoires en toute sécurité.

La radiocommande est assez compacte aussi. Elle est de couleur entièrement noire. Elle dispose d’une antenne à l’avant pour la liaison Wifi, d’un support pour le téléphone, de deux joysticks et de plusieurs boutons permettant de commander et de piloter le drone et de lancer certaines fonctions du drone.

Caractéristiques techniques

Le drone Discovery est propulsé par 4 moteurs permettant 3 vitesses possibles : lente, moyenne et rapide.

L’alimentation en énergie se fait par une batterie Li-Po d’une capacité de 600mAh procurant une autonomie maximale d’environ 8 minutes avec de bonnes conditions de vol. Cette autonomie  n’est pas trop mauvaise compte tenue du prix du drone. Ce qui est bien c’est qu’avec le chargeur USB, vous pouvez charger deux batteries en même temps. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez vous procurez une ou deux batteries de rechange pour augmenter l’autonomie.

La caméra est une petite caméra amovible qui se fixe sur le ventre du drone. Elle dispose d’une fonction photo et vidéo. Elle peut enregistrer des vidéos HD  720p à 30 i/s. Les prises de vue se déclenchent depuis la radiocommande et elles sont enregistrées sur la carte SD et si vous l’avez autorisé sur le mémoire du téléphone.

La qualité de l’image n’est pas mal compte tenue le prix du drone. Elles ne sont pas stabilisées et ainsi elles bougent beaucoup à cause des mouvements du drone. Cependant c’est loin d’être comparable avec des drones qui coûtent beaucoup plus cher et qui proposent  des images de très hautes qualités, très stables et fluides que l’on peut exploiter facilement.

Le drone est facile à prendre en main même pour un débutant. La connexion entre le drone et la radiocommande se fait par onde à 2.4GHz et la portée du signal est de 80m tandis que la connexion entre le drone et le téléphone se fait par Wifi. Lorsqu’on  se sert de la radiocommande, le téléphone est alors fixé sur le support qui lui est réservé et sert uniquement d’écran sur lequel vous pouvez regarder le retour vidéo. La portée du retour vidéo est de 50m.

Il est aussi possible de piloter le drone avec le téléphone. Pour cela, vous devez télécharger l’application PNJ HD sur votre téléphone. Cette application ne permet pas seulement de piloter le drone, elle permet aussi de recevoir un retour vidéo et d’enregistrer les pries de vue. L’application est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play. L’interface de l’application et assez simple et ergonomique. Pendant les tests, l’application  a connu quelques bugs et l’enregistrement des vidéos n’a pas fonctionné. Sur le premier écran, on peut voir une icône pour accéder aux aides, une autre pour dans le réglage des paramètres et une icône « PLAY »  en bas à droite  pour ouvrir l’interface de pilotage du drone.

L’interface de pilotage est très complète. Sur le fonds, on voit en temps réel les images filmées par la caméra. Au dessus  de l’écran on peut voir de gauche vers la droite,  un bouton pour retourner à l’écran précédent, un bouton pour prendre des photos, un bouton pour l’enregistrement des vidés sur la carte SD, un bouton pour pré visualiser les images, un bouton pour changer de vitesse, un bouton pour activer la stabilisation en hauteur, un bouton pour activer le mode de pilotage sensoriel, un bouton pour activer le pilotage par la radiocommande et masquer les Joysticks et enfin le dernier bouton sert à inverser l’écran. Les autres boutons sont les répliques des boutons de commande du drone sur la radiocommande.

La radiocommande est alimentée par des piles AAA non fournies dans le pack. La transmission des données est analogique, c’est-à dire par onde à 2.4 GHz tandis que la transmission du retour vidéo se fait par Wifi puisque le retour vidéo arrive sur le téléphone. La radiocommande est en mode 2 par défaut  (avec les gaz à gauche) et ne peut-être changé en mode 1. Les deux boutons à côté et en bas de chaque joystick sont les trims et ils servent à corriger la direction du drone quand il dérive. L’interrupteur du milieu sert à mettre le drone sous tension et à l’éteindre. Le bouton sur la tranche en haut à gauche permet de changer de vitesse et le bouton sur la tranche en haut à droite est la commande pour réaliser les flips.

Le drone Discovery est drone destiné i pour une utilisation aussi bien en extérieur compte tenue sa taille, qu’en intérieur grâce à ses protections d’hélice qui préservent des accidents. Dans un cas comme dans l’autre veillez toujours à l’utiliser dans un espace bien dégagé.

Utilisation et fonctionnement

Le Discovery Wifi HD est un drone prêt-à voler, Il est pratiquement monté dans son emballage. Pour commencer à voler, il ne vous reste plus qu’à monter la batterie et la caméra sous le drone et le drone est prêt.

Procédez ensuite à l’appairage du drone avec la radiocommande et téléphone. Beaucoup de personnes ont aussi rapportées des problèmes au niveau de la connexion du drone avec la radiocommande alors que la connexion avec le téléphone marche plutôt bien. La connexion refuse de s’établir et lorsque elle s’établit, les hélices ne tournent pas à la même vitesse, ce qui fait que le drone se crash. Si vous galérez vraiment pour établir la connexion, vous pouvez essayer d’éteindre le drone et la radiocommande, puis rallumer les en  maintenant  le joystick de gauche vers le bas, ensuite vers le haut, et recommencer l’opération une ou deux fois et la connexion devrait s’établir. Par contre, la connexion wifi entre le drone et le téléphone fonctionne très bien, donc à la limite, on peut piloter le drone avec le téléphone.

Vous pouvez aussi procéder à la calibration de la radiocommande. Pour cela appuyez le bouton speed pour passer en vitesse rapide, puis maintenez les 2 joysticks vers les coins inférieurs gauche pendant 2 ou 3 seconde. Le drone est prêt. Normalement, la calibration et déjà faite et vous n’aurez à le faire que si le drone ne répond pas correctement aux commandes, cas qui, apparemment est assez fréquent selon le retour des utilisateurs. Si malgré la calibration une hélice tourne différemment par rapport aux autres, il faut vérifier la fixation ou le serrage de cette hélice ne l’empêche pas de tourner correctement. Il suffit parfois de desserrer un peu une vis pour tout arranger.

Il y a trois façons possibles de piloter le drone. Le premier est le pilotage par la radiocommande. Il faut alors veiller à ce que le bouton qui active le pilotage sur la radiocommande dans l’interface de l’application soit sur ON. Les joysticks disparaissent alors de l’écran pour ne laisser la place qu’au retour vidéo.

Le second mode est le pilotage avec le téléphone. Avec ce mode la portée de la connexion entre le drone et le téléphone est de 50m. Il faut désactiver le pilotage par la radiocommande  dans l’interface de l’application pour faire apparaitre les joysticks et les trims.

Le dernier mode de pilotage est le contrôle par inclinaison sensorielle. Il faut aussi l’activer dans l’interface de l’application. Avec ce mode, vous n’utilisez que le joystick gauche pour les gaz. Pour diriger le drone, il suffit de pencher le téléphone vers la direction que vous voulez que le drone aille (avant, arrière, gauche, droite)

Pour décoller, utiliser le Joystick de gauche. Pousser le vers le haut tout doucement pour faire décoller le drone.

Une fois en vol, si le drone tourne sur lui-même vers la droite, poussez le trim A (en bas du joystick gauche) vers la gauche. Si le drone tourne sur lui-même vers la gauche, poussez l’interrupteur du trim  A vers la droite.

Si le drone bouge tout seul vers la gauche, poussez l’interrupteur du trim B (en dessous du joystick droit) vers la droite et si le drone bouge tout seul vers la droite, poussez le trim B vers la gauche.

Lorsque le drone dérive vers l’avant, poussez le trim C (à gauche du joystick droit) vers l’arrière et lorsqu’il dérive vers l’arrière poussez le Trim C vers l’avant.

Il n’y pas de bouton de prise de vues sur la radiocommande, pour prendre des photos et enregistrer de vidéos, il faut passer par l’application. Appuyez sur le bouton 2 dans l’interface de l’application pour prendre des photos. En appuyant su ce bouton, ou déclenchez aussi l’enregistrement des vidéos.

Pour déclencher et arrêter les vidéos uniquement, appuyez sur le troisième bouton dans l’interface de l’application.

Les photos et les vidéos seront enregistrées dans la carte micro SD (non fournie)que vous aurez au préalable insérée dans la fente sur le drone et si vous l’avez permis, sur votre téléphone. Les enregistrements vidéos nécessitent obligatoirement une carte mini SD (de classe 6 minimum avec une capacité maximale de 4GB)

Vous avez la possibilité de choisir 3 vitesses possibles pour faire voler drone : lente, moyenne et rapide. Le changement de vitesse se fait par le bouton en haut à gauche, sur la tranche de l’appareil. Par défaut, le drone est configuré en vitesse lente. Cette vitesse est idéale pour les novices qui commencent tout juste à se faire la main sur le pilotage du drone. Ensuite, à mesure que vous preniez de l’assurance et de l’expérience, vous pouvez augmenter la vitesse.

Le Discovery Wifi HD dispose d’une fonction flip. Cette fonction vous permet de réaliser des figures acrobatiques d’un seul clic sur la radiocommande. Avant de faire des acrobaties, veillez à ce que le drone ne soit pas trop près du plafond si vous êtes en intérieur ni trop près du sol. Dans les tous les cas, garder toujours une distance d’au moins 3m de tout obstacle avant de faire une figure acrobatique de manière à pouvoir redresser le drone ensuite. En vitesse lente ou moyenne, appuyez sur le bouton sur la tranche de la radiocommande, en haut à droite pour effectuer un looping avant (par défaut).

Si vous êtes en vitesse rapide, vous pouvez faire un flip dan n’importe quel sens (avant, arrière gauche, droite) pour cela poussez le joystick droit dans le sens que vous voulez donner au flip. Il n’est pas nécessaire dans ce cas d’appuyer sur le bouton du flip en haut de la radiocommande. Pendant que vous faites la figure, vous devez compenser en maintenant le joystick des gaz vers le haut pour que le drone continue à voler après la figure.

Conclusions

Le Discovery wifi HD est un drone destiné aux débutants. Pour supporter le choc des diverses « petits accidents » des premiers vols, il est conçu avec des matériaux souples  mais robustes et muni de protections des hélices intégrées au structure. La caméra HD amovible dont elle est équipée vous permettra de prendre des vidéos et des photos de vos expériences de vol.

Nous avons apprécié le prix très abordable de ce drone que vous pouvez acquérir pour moins de 100€, la facilité de le prendre en main, la fonction flip et la présence de la caméra HD 720p à 30i/s.

Nous avons moins aimé l’autonomie qui est vraiment trop juste et qui nous oblige à acheter au moins une batterie  de rechange pour bien nous amuser. La qualité de l’image et l’absence de toute option de prise de vue nous a aussi beaucoup refroidis et enfin, les bugs au niveau de l’application, les problèmes au niveau des hélices qui ne tournent pas correctement ont failli compromettre tous les tests.

Pour pouvoir espérer concurrencer des drones de la même catégorie telles que le Bebop 2 ou le Mavic Pro, il y a encore beaucoup d’amélioration à apporter à ce drone, mais chaque nouvelle technologie, chaque fonctionnalité en plus que l’on trouve dans un drone a son prix, et pour moins de 100€, ce drone offre quand même de bonnes prestations.

Previous PostNext Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *