Les meilleurs drones aquatiques

drone aquatique surface et sous-marin

En matière de drone de loisir, le choix est vaste, il existe des drones qui sont des caméras volantes, des drones qui ont des accessoires comme des canons à billes, des drones qui sautent et des drones qui vont dans l’eau ou sous l’eau.

Pour cet article, nous allons voir quelques modèles de drones aquatiques que ce soit de surface ou évoluer sous l’eau !

Les drones de surface

Le mini drone Parrot Hydrofoil de Parrot

L’Hydrofoil est la version aquatique de la gamme des mini drones de Parrot. C’est un drone hybride, moitié drone volant, moitié drone aquatique.

drone glisse sur l'eau hydrofoil parrot

Le Parrot Hydrofoil est conçu en  deux parties détachables: une partie haute  est un  quadricoptère. C’est cette partie qui porte le module avec  les composants électroniques et les moteurs avec  les hélices. La partie basse  est  flottante. C’est une coque en forme de bateau avec une partie basse conçue comme la carène d’une vedette rapide. Sur les côtés, il y a deux flotteurs qui contribuent à la stabilité de l’embarcation, ainsi il est impossible qu’il se renverse.

Fiche technique


  • Type : Mini drone volant et naviguant
  • Vitesse en vol : 18 km/h
  • Vitesse sur l'eau : 10 km/h
  • Caméra : VGA, 480 x 640
  • Autonomie : 9 minutes
  • Portée : 20 mètres
  • Connexion : Bluetooth Smart 4
  • Pilotage : Tablette & Smartphone

Ou acheter l'Hydrofoil ?


  149€00 | Acheter »


La partie flottante  est fait avec du polystyrène à la fois léger mai a aussi l’avantage d’absorber les chocs, mais en contrepartie il est aussi plutôt fragile, il est alors préférable de ne pas trop le malmener et de choisir une eau plutôt calme et sans rochers dans lesquels il pourrait frapper lors de son utilisation. La partie drone quand à elle est fait en PPE et Polyamide pour plus de solidité tout en gardant sa légèreté.

Les dimensions sont de 32 cm x 34cm x 14 cm pour les deux parties ensembles  dont 15 cm x 15cm x 4cm pour la partie multi-rotor . Le poids est de 57g pour le drone seul et de 274g quand il est associé à la structure flottante. L’Hydrofiol a et conçu pour  avoir un maximum de stabilité aussi bien en l’air que lorsqu’il évolue sur l’eau. Ainsi, la masse  du drone a été répartie de manière à ce que le drone ne penche ni de côté, ni en avant ni en arrière quand il est sur l’eau.

Le Parrot Hydrofoil est disponible en deux versions  différenciables par la couleur, toutes les autres caractéristiques sont communes. Le Parrot Hydrofoil Orak est tout en noir aussi bien la partie multi rotor que la partie drone, sobre et simple. Le Parrot Hydrofoil Newz est en grande partie blanche avec des touches de motif bois marron clair sur le dos de la partie flottante. Ce dernier est aussi très joli mais dès qu’il est un peu sale ça se voit beaucoup avec les couleurs claires.

Le Parrot Hydrofoil  est une sorte de drone à monter soi-même.  Les  mnipulations ne sont pas trop compliquée et le drone  est livré avec un croquis qui explique les étapes à suivre pour le montage de l’appareil. Compter  environ 20 minutes pour le montage du drone, pour une personne moyennement douée en bricolage. Ensuite,  pour éviter d’avoir à le démonter après chaque utilisation pour le ranger dans sa boite, prévoyez un sac pour le transporter.

Commencer par monter la partie flottante puis fixer le drone  perpendiculairement à cette dernière sur l’emplacement destiné à cet effet au dos de la partie flottante.

Le Parrot Hydrofoil  se pilote avec un smartphone ou une tablette via l’application Freeflight.  Avant la première utilisation, on vous demandera de faire la mise à jour du Rolling Spider  pour que l’application puisse reconnaitre votre drone. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez aller sur le site de Parrot où l’on vous donnera des instructions concernant la procédure à suivre.

Il  est possible quand vous le souhaitez de détacher la partie drone de la partie flottante du Parrot Hydrofoil. Le multi-rotor redevient alors un drone volant avec  ses propres caractéristiques.

Le multi-rotor est propulsé par 4 moteurs qui peuvent lancer le Parrot Hydrofoil à une vitesse maximale de 5 nœuds.

Sa batterie de 550mAh lui donne une autonomie maximale de 7minutes. La batterie se recharge  via une entrée USB, mais le chargeur n’est pas fourni. Compter environ 25 minutes pour recharger le drone.

La technologie de conception des hélices  permet au bateau d’exécuter des mouvements rapides et de faire des pics de vitesse, et des angles très serré. A vive allure, le drone se soulève de 5 à 6cm au dessus de l’eau. Quand vous l’utilisez, prenez garde à ne pas l’immerger complètement car les petits composants électroniques sur le multi rotors ne doivent pas être mouillés. Assurez-vous aussi que votre drone soit  toujours à portée de main car son autonomie n’est que de 7 minutes et s’il tombe en panne de batterie au milieu de l’eau, vous serez obligez d’allez le chercher……à la nage.

Une fois  délesté  de sa partie flottante le drone peut voler  à une vitesse de 18km/h et  l’autonomie  passe de 7 minutes à 9 bonnes minutes.

Pour la stabilité en vol, il est équipé d’un gyroscope 3 axes, d’un baromètre et d’un accéléromètre 3 axes. La stabilité verticale est assurée par un capteur à ultrason de type sonar qui fonctionne jusqu’à une hauteur de 4m.

Le drone  sans la partie flottante est surtout destiné à une utilisation en intérieur, il peut voler en extérieur,  mais  attention aux coups de vent qui risquent de l’emporter à cause de  sa petite taille.

En cas de collision, le drone est doté d’un système de sécurité qui arrête automatiquement les moteurs en cas de contact avec les hélices.

Le drone se pilote aussi avec un smartphone ou une tablette via l’application freeflight. La connexion se fait par Bluetooth Smart/Bluetooth V 4.0 BLE. La portée maximale de la connexion est de 20m.

Vous  pourrez prendre des photos avec une résolution  de 480 x 460p soit  de 300 000 pixels.

Vous pourrez acquérir ce drone pour environ 150€

Fiche technique


  • Type : Mini drone volant et naviguant
  • Vitesse en vol : 18 km/h
  • Vitesse sur l'eau : 10 km/h
  • Caméra : VGA, 480 x 640
  • Autonomie : 9 minutes
  • Portée : 20 mètres
  • Connexion : Bluetooth Smart 4
  • Pilotage : Tablette & Smartphone

Ou acheter l'Hydrofoil ?


  149€00 | Acheter »


Le Splash Drone de SwellPro

drone aquatique surface et sous-marin

Le Splash Drone est un drone amphibie. C’est un quadricoptère qui peut voler mais la différence c’est qu’il peut atterrir aussi bien au sol que sur l’eau. Il peut même être recouverte par une vague un peut forte, comme les parties électroniques sont logées dans un compartiment étanches, il est capable de voler tout de suite après, de plus les matériaux qui sont utilisés pour sa conception  supportent très bien l’eau de mer.

Fiche technique


  • Type : Drone avec caméra 4K
  • Vitesse en vol : 70 km/h
  • Caméra : 4k/25 FPS
  • Autonomie : 20 minutes
  • Portée : 1 km mètres
  • Connexion : Radio
  • Pilotage : Gamepad


Le drone est un quadricoptère. Les bras sont intégrés dans la coque et de ce fait, ils ne sont pas pliables. En dessous, on peut voir deux patins d’atterrissage non pliables aussi. Sur le dos, le capot transparent permet d’entrevoir l’électronique et se dévisse pour placer la batterie. Il faut ensuite bien replacer le joint et bien revisser une fois que la batterie a été reliée à son connecteur. Sur le ventre de l’appareil, on peut voir une nacelle à deux axes destinée à accueillir une caméra GoPro.

Concernant les dimensions le diamètre de l’axe est de 45 cm. Le poids est de 2,240 Kg.

Le drone est équipé de 4 moteurs brushless 4215/590kV traité contre l’eau de mer. Ces moteurs sont capables de propulser le drone à une vitesse maximale de 70 Km/h et de voler contre des vents soufflant jusqu’à 50km/h. La vitesse maximale d’ascension est de 4m/s et la vitesse maximale de descente est de 3m/s. La vitesse de croisière est de 28.8 Km/h. L’altitude maximale est de 4000m. Le drone est capable de porter une charge de 1Kg mécanisme de largage (170g) compris, afin de supporter le poids de la caméra.

La batterie Lipo 4S 14.8V avec  une capacité de 5200mAh permet une autonomie maximale de 15mn.

Le drone peut-être équipée par une caméra GoPro avec les qualités d’images qu’on connait de cette marque. Malheureusement, la caméra n’est pas fournie avec le pack original. L’image est stabilisée avec une nacelle à deux axes.

Le drone est piloté avec une radiocommande AT9. Elle fonctionne par radiofréquence à 2,405-2,475 GHz. La radiocommande est pourvue d’un écran 5’’ pour regarder le retour vidéo en FPV avec une résolution de 800 x 480px. La fréquence pour le retour vidéo est de 5,645 – 5,965 GHz. Pour une bonne visibilité de l’écran même en plein jour, la luminosité maximale est de 500cd/m². La radiocommande est alimentée par une batterie d’une capacité de 1800mAh à 7.4V.

Pour le positionnement en vol, le drone est pourvu de GPS et du GLONASS. La précision du vol stationnaire est de ± 1.5m.

Le drone dispose d’un mécanisme de largage avec une certification IP67. La dimension du mécanisme est de 15 cm de longueur, 6,5 cm de largeur et 4,3 cm de hauteur pour un poids de 170g.

Pour le pilotage, le drone dispose de plusieurs modes de vol plus ou moins assistés. Avec le mode GPS, la stabilisation du drone est assistée et vous pourrez ainsi faire de meilleures prises de vues. Avec  le mode Atti le drone est plus réactif et plus nerveux. C’est avec ce mode que l’on peut faire des pointes de vitesse de 70Km/h. Avec le mode follow me, le drone reste sur une cible et suit  cette dernière lorsqu’elle s déplace, le mode Mission Planning permet de créer une trajectoire que le drone va suivre en pointant  les endroits par lesquels il doit passer  suet enfin le RTH permet de ramener le drone automatiquement à l’endroit  d’où  il a décollé.

Même si les finitions ne sont pas aussi impeccables que ceux des concurrents  comme le leader DJI ou encore que son utilisation ne soit pas aussi aisée, on  apprécie ce drone pour sa solidité à toute épreuve et sa capacité à aller dans l’eau et à décoller tout de suite après

Ce produit est disponible dans le commerce pour un prix d’environ 1549 €.

Fiche technique


  • Type : Drone avec caméra 4K
  • Vitesse en vol : 70 km/h
  • Caméra : 4k/25 FPS
  • Autonomie : 20 minutes
  • Portée : 1 km mètres
  • Connexion : Radio
  • Pilotage : Gamepad


Les drones sous-marins

PowerRay Powervision

drone de peche powervision

Powervision est un drone sous marin conçu par PowerRay. Ce drone dispose de technologies qui permettent de l’utiliser pour des activités aussi diverses que la surveillance sous  marine ou la reconnaissance de nouveaux spots de plongée, mais c’est dans la pêche sous marine qu’il est le mieux exploité.

Le drone PowerRay

Fiche technique


  • Type : Drone sous-marin 4K
  • Vitesse sous l'eau : 7 km/h
  • Caméra : 4K30 FPS / Full HD 60 FPS
  • Autonomie : 1 à 4 heures
  • Portée : 110 mètres
  • Sonar : oui, jusqu'à 80 mètres
  • Pilotage : Contrôleur

Découvrir le PowerRay


  1699 | Découvrir »


Pour le design, le drone est de forme aplatie. L’avant est arrondi tandis que l’arrière est plus évasé. Le drone est d couleur noire et blanche. Sur le dos du drone, on peut voir une antenne pour la liaison avec la Ground Station. A l’avant on peut voir la caméra encastrée dans la coque et deux Leds puissants de chaque côté pour éclairer car il fait sombre sous l’eau. Les moteurs propulsent deux hélices qui se trouvent de chaque côté du drone ;

Il est disponible en 3 versions dont la différence est le nombre d’accessoires qui l’accompagnent.

La version Explorer est la version de base. Elle est accompagnée d’une radiocommande avec  un support pour un téléphone qui servira d’écran, de la station et d’un câble de 50m, d’une carte mémoire 32Go, d’une caméra 4K, de la batterie, d’un chargeur et d’une valise pour le transport.

La version Angler comprend les accessoires de base plus la station « FishFinder » qui transmet des données sur la position des poissons, la profondeur, la température de l’eau ou le relief. Il dispose aussi d’un système d’appât pour  pêcher  les poissons

La version Wizard est la version la plus complète. Elle dispose de tous les accessoires que l’on trouve dans la version Explorer et Angler, mais au lieu d’un câble de 50m, elle dispose d’un câble de 70m, au lieu d’une carte de 32Go, elle dispose d’une carte de 64Go et au lieu d’une valise standard, elle dispose aussi d’une valise à roulette au lieu de la valise standard et l’accessoire en plus ce sont des lunettes FPV pour le pilotage en immersion.

Pour les dimensions le drone fait 46.5cm de longueur, 27cm de largeur et 12.6cm d’épaisseur pour un poids d’environ 3.8Kg.

Le drone peut plonger jusqu’à une profondeur de 30m, ensuite il peut encore s’éloigner à une distance comprise entre 50 et 70m selon la longueur de câble fourni. La vitesse maximale de croisière est de 2m/s. La vitesse maximale de remontée est de 0.4m/s et la vitesse maximale de descente est de 0.3m/s.

Le drone est alimenté par une batterie Lipo d’une capacité de  6400mAh permettant une autonomie variant entre 1 à 4h selon la vitesse de déplacement. La recharge de la batterie prend environ 2h et le chargeur est fourni.

La caméra du drone est une 1/2.3″ CMOS 12.4Mp. Les résolutions vidéo sont de 4K  30 i/s du 16:9 / 4K à 25 i/s, du 16:9 / 2.8K à 30i/s, du  2.5K à 60 i/s et 30 i/s  du  FHD à 100 i/s, 60 i/s, 30 i/s  et du  HD jusqu’à  200 i/s. Les photos ont une résolution de 12Mp.

La mémoire est extensible par carte mémoire jusqu’à 128Go.

La radiocommande est analogique et fonctionne sur une fréquence de 2.4GHz à 2.483GHz.

Le drone est fourni avec une station appelée Ground Station. Elle est reliée au drone avec le câble fourni dans le pack original. Cette dernière ne doit pas être immergée, ainsi, il est préférable de la fixer à un élément hors de l’eau pour éviter le plongeon accidentel. Il permet de transmettre le retour vidéo avec une portée de 100m. Il permet aussi de transmettre les ordres de la radiocommande vers le drone lors du pilotage.

A partir de la version Angler, vous disposez aussi de la station de capteur sonar FishFinder. Le capteur fait 68mm de diamètre pour un poids de 100g. Il fonctionne à une profondeur comprise entre 0.6 et 40m. La connexion se fait via wifi et la portée maximale du signal est de 80m. Le capteur est doté de 6 Leds bleus qui servent non seulement à éclairer sous l’eau, mais aussi et surtout à attirer les poissons. L’autonomie est de 2h.

Ce drone est disponible pour environ 1699€.

Le drone PowerRay

Fiche technique


  • Type : Drone sous-marin 4K
  • Vitesse sous l'eau : 7 km/h
  • Caméra : 4K30 FPS / Full HD 60 FPS
  • Autonomie : 1 à 4 heures
  • Portée : 110 mètres
  • Sonar : oui, jusqu'à 80 mètres
  • Pilotage : Contrôleur

Découvrir le PowerRay


  1699 | Découvrir »


Le drone Biki

drone sous marin biki

Conçu par le fabricant Robosea, Biki est drone en forme poisson qui peut  aller sous l’eau pour prendre des photos et des vidéos sous marins extraordinaires.

Ce drone a été conçu de manière à ressembler à un poisson sûrement pour ne pas effrayer les animaux sous l’eau mais aussi pour faciliter son déplacement sous marin. Il est de couleur noire et blanche. Il est pourvu d’une nageoire dorsale  dans lequel est caché l’antenne pour la communication avec la radiocommande. Au dessous on peut voir un interrupteur qui sert à  mettre le drone sous tension. De chaque côté de la nageoire dorsale on peut trouver une fente pour l’évacuation de l’air.

Sur la partie latérale, on voit des trappes  noires recouverts  par un couvercle transparent qui font offices de nageoires pectorales. Deux  Leds puissants  de 114 Lumen  chacun qui servent à éclairer sous l’eau  sont logés dans cette trappe.

A l’avant du drone, vers le haut on voit l’emplacement pour un Led qui indique le statut du drone, en dessous,  la caméra  est encastrée dans une cavité étanche de couleur noire recouverte d’une trappe non amovible transparente. En dessous  de la caméra, il y a l’emplacement des capteurs de la détection d’obstacle

La batterie est nichée dans le ventre du poisson avec tous les composants électroniques pour les protéger de l’eau.

Et enfin, comme tout poisson qui se respecte, le drone est pourvu d’une queue mobile qui contribue à le diriger dans l’eau

Le Biki est fourni avec une  radiocommande waterproof que vous pourrez emmener avec vous dans l’eau pour diriger le drone  ou  il peut aussi se piloter avec un smartphone via une application dédiée. L’application est compatible avec les téléphones sous  IOS ou Android.

Le Biki  est propulsé par un moteur qui fait osciller sa queue.  Ce sont les mouvements de cette queue qui déterminent aussi  la direction que le drone va prendre. Quand à la batterie, elle dispose d’une autonomie d’environ 2 heures.

Le drone est conçu avec un plastique dur qui supporte d’être immergée aussi bien dans une simple piscine que dans la mer sans se détériorer. Il est complètement étanche, il est capable de descendre jusqu’à une profondeur de 60m dans la mer et cela sans qu’aucune goutte d’eau n’arrive à atteindre la partie électronique du drone.

Le drone est équipé d’une caméra qui permet de prendre des vidéos en 4K et de magnifiques photos sous marines. Pour de belles images fluides, un système de stabilisateur intégré corrige numériquement les vibrations engendrées par les mouvements du drone et les courants sous l’eau.

Un retour vidéo est transmit au smartphone durant l’utilisation du drone. Vous pouvez ainsi  visionner  directement  les prises de vues sur l’écran du smartphone pendant que le drone filme. Les prises de vues peuvent aussi être enregistrées dans la carte SD  fournie avec le drone et vous pourrez les visionner plus tard.

Vous disposez ainsi d’une carte SD de 32Go dans laquelle vous pourrez stocker 2h30mn de vidéos et 5243 photos d’une résolution de 8Mp. Il est aussi possible de faire des captures d’écran depuis votre smartphone.

Pour le positionnement satellite, le drone a été équipé d’une puce GPS.

Il dispose aussi de mode de déplacement automatique. En cas de batterie trop faible pour continuer à naviguer, le drone est capable de retourner automatiquement  à son point de départ en se fiant aux données GPS.

Vous pouvez aussi créer un circuit sur mesure que le drone va suivre automatiquement en tapant sur l’écran des points qui serviront de trajet.

En matière de sécurité une fois sous l’eau, le Biki est équipé d’un système de localisation pour éviter de le perdre, ainsi que de capteurs qui se trouvent à l’avant du drone et qui servent à détecter et à éviter les éventuels obstacles sur son parcours.

Le Biki est un drone vraiment amusant, mais il ne sert pas uniquement au loisir. Il peut faire des reconnaissances de spot sous marins à votre place, faire des rondes de surveillance en suivant un trajectoire pré programmé ou vous aider à garder toujours l’œil sur vos enfants dans la piscine si vous êtes obligé de vous absenter un moment.

Le Biki est au prix de 520€ si vendu à l’unité et 2340€ pour  un pack de 5 drones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *