Un pas de plus vers le drone-voiture !

Le drone-voiture d'airbus pour transporter des personnes

De plus en plus de constructeurs dans le secteur des transports comme l’aviation l’automobile et les drones grand public réfléchissent de plus en plus sérieusement à l’utilisation du drone comme d’un moyen de transport de passager. Ainsi nous parlions dernièrement du drone Ehang 184 capable de transporter une personne et ses bagages et qui sera mis à l’essai dès cet été 2017 à Dubai.

Airbus, une société française connu pour la conception et la vente d’avions et de matériels aéronautiques et spatiale,  et Italdesign, un cabinet de design automobile renommé, qui a  travaillé entre autres dans l’horlogerie, les engins agricoles, etc., se sont associés pour créer Pop.up.

C’est lors du salon international de l’automobile de Genève que,  Airbus et  Italdesign, présentent Pop.up, leur nouveau prototype de véhicule moitié voiture, moitié drone qui va révolutionner notre manière de circuler dans l’avenir. L’objectif  est de créer un véhicule intelligent et propre pour désengorger la circulation urbaine qui va être de plus en plus dense dans les années à venir.

Voyons cela plus en  détail….

 

Le concept est un véhicule autopiloté  électrique qui, au besoin, peut-être  en une voiture ou se transformer en un drone, Il est composé d’une capsule en fibre de verre qui accueillera les passagers, d’un module qui transportera la capsule pour la circulation terrestre et d’un module aérien qui soulèvera la capsule lors du mode drone.

La capsule de 2.64m x 1.54m x 1.41m est faite en fibre de carbone. Cette capsule de deux places peut porter un poids maximum de 200kg.

La circulation terrestre se fait via un module mesurant 3.11m x 1.84m à l’avant et 1.90m à l’arrière x 0.98m.  Les  deux moteurs électriques d’une puissance de 60kW sont posés au niveau des roues arrières. Ils fonctionnent grâce à une  batterie qui produit 15KWh. En théorie, la voiture devrait pouvoir rouler jusqu’à 100km/h et  faire un maximum de trajet de 130km avant de devoir se recharger. La batterie a besoin de 15mn pour être pleine à nouveau.

En voie aérienne, la capsule sera transportée par  un module à huit rotors d’une dimension de 4.40m x 5m. Les huit rotors fonctionneront grâce à huit moteurs électriques  de 136kW en tout. L’électricité est fournie par une batterie de70kWh. Le véhicule pourra faire 100km avant de devoir recharger la batterie. En mode drone, le véhicule ne pourra pas voler au-delà de 100km/h.

Comment ça marche ?

La personne qui veut se déplacer appelle  le « taxi » via une application sur son Smartphone. Une fois dans le véhicule, une interface interactive lui permettra d’indiquer l’endroit où elle veut se rendre. Une intelligence artificielle étudiera alors le moyen de transport le plus opportun et le meilleur trajet. En cours de route s’il le juge nécessaire, il peut se transformer pour devenir engin roulant ou au contraire engin volant. Le module non utilisé retourne tout seul à la base la plus proche pour se recharger.

Airbus et Italdesign n’en sont pas restés au stade du véhicule à circulation terrestre et du drone pour ce projet. En effet, un version avec un module qui s’adapterait à un train à grande vitesse ou un hypeloop.

De quoi nous faire rêver et plonger directement dans une réalité qui rattrape la fiction…..mais pas trop car  les concepteurs ont fait savoir que ce projet ne verra pas le jour avant une dizaine d’année. Bien entendu nous n’en sommes qu’au tout début de se nouveau mode de déplacement etil est encore difficile de se projetter dans l’avenir de cette technologie mais les multinationales réfléchissent activement à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
drone yi technology Erida un tricoptere rapide avec une camera 4k
Le drone Erida de Yi Technology, le game changer ?

Yi est une marque chinoise encore peut connus du grand public. Cette société est spécialisée depuis des années dans la...

Fermer