Drone 3D Robotics

3D Robotics est le fabricant de drone qui monte depuis quelques années. A l’origine spécialisé dans les aéronefs sans pilote dédiés à l’imagerie pour les professionnels (agriculture, terrain, carte de chaleur, etc…) 3D Robotics construit aujourd’hui des drones de qualité dédiés au grand public.

3DR propose aujourd’hui un grand nombre de modèles de quadricopère pour les amateurs ainsi que pour les pros : 3DR SOLO, 3DR X8+ et 3DR IRIS PLUS, ces drones haut de gammes sont tous programmables avec la possibilité de modifier le code source et les programmes afin de leurs faire effectuer des actions précises et personnalisées comme par exemple le survol et le suivi de cible, le retour à la position initiale, enregistrer un parcours de surveillance, etc …

Le drone grand public de 3D Robotics

Aujourd’hui 3DR propose avec son dernier drone, le solo une expérience de vol à la hauteur de ses concurrents avec la possibilité d’y brancher une camera haut de gamme comme la GoPro Hero 3 ou même une Sony R10C.

le drone solo de 3D robotics

Historique de 3DRobotics

C’est une société qui a été créée en 2012 par Chris Anderson et Jordi Munoz.
Avant de créer 3Drobotics, Anderson était le rédacteur en chef du magazine Weird. Il a toujours été passionné par la technologie. Il a d’ailleurs un diplôme en physique numérique, mais en ce temps là, la technologie était trop compliquée et inaccessible, alors il a décidé de s’en détourner pour devenir journaliste. Il s’est dit que si il ne pouvait pas pratiquer au moins il pourrait parler de nouvelles technologies.

Au fil des ans, la technologie a évoluée. Avec l’apparition des smartphones et de tous ses capteurs, GPS, caméra et processeur l’accès à la technologie était plus simple et Anderson se dit alors qu’il est temps pour lui de revenir à ses premiers amours, la physique numérique sous forme de robot volant. Pourquoi des robots volants ?
Pour intéresser ses enfants à la robotique, et parce que les robots roulant et les jouets volants n’intéressaient pas ses enfants mais par contre un robot qui vole pourrait les intéresser.
Ainsi, c’est avec ses enfants et quelques pièces de Mind storms qu’il créa, dans sa maison, son premier drone.

L’attention de ses enfants est vite retombée par la suite, mais la sienne n’a fait que s’accroître et il décide de creuser ce sujet.
2007 c’est l’année où tout s’est mis en place. L’apparition de l’impression 3D, du mouvement « maker », des manettes de jeu wii, etc., Anderson avait enfin à portée de main les outils qui lui sont nécessaires pour s’adonner à sa nouvelle passion, les drones. Il crée alors une communauté appelée DIYdrones. Et ça a plutôt bien marché.
C’est grâce à cette communauté qu’il rencontrera Jordi Munoz, son futur associé.

A cette époque, Jordi Munoz avait 19 ans, il était sortant d’une école qui enseigne l’électronique à Ensanada, au Mexique.
Las d’attendre sa carte verte qui tardait à venir, il démontre son ingéniosité dans la communauté d’Anderson en créant un drone multifonction avec en détournant les circuits d’une manette de jeu Wii.

Le Pixhawk de 3DRC’est en 2012, que les deux hommes créent la société 3D Robotics. Le 3D du nom de leur société fait référence à la 3ème dimension, vers le haut, que les consommateurs en matière de robot n’ont pas encore exploré. Avec le temps, la petite société s’est agrandie. Quelques unes de ses réalisations :

Le Pixhawk, un système de pilotage automatique de drone. Il est utilisé par de nombreux entreprises et instituts dans le monde entier (la NASA par exemple) et a révolutionner plusieurs domaines d’activité comme l’agriculture
APM un code utilisé dans l’aviation pour créer des programmes et à l’origine du Pixhawk

En 2014, la société sort ses premiers drones IRIS et IRIS + leur premier drone RTF.
Ce n’est qu’en 2015 que la société sort le Solo, le premier smart drone et leur premier produit avec une certification Européenne.

Encore de l’information sur le fabricant 3DR