Drone caméra

Le guide du drone avec caméra

Les 3 meilleurs drones caméra du moment

Nous avons réalisé une sélection poussée des meilleurs drones ayant une caméra embarquée donc pas besoin d’avoir une caméra portative à coté, elle est directement intégrée au drone !

DJI Mavic Pro


  • Type : Drone pliable avec caméra 4K
  • Vitesse en vol : 65 km/h
  • Caméra : 4K, 12 mpx
  • Autonomie : 27 minutes
  • Portée : 7 kilomètres
  • Connexion : Radio, Wifi, bluetooth
  • Pilotage : Controller + smartphone
  • Essai : Test & Avis du Mavic Pro »

  1199 | Découvrir »

Parrot Bebop 2


  • Type : Drone Caméra FULL HD
  • Vitesse en vol : 57 km/h
  • Caméra : 14MP 1920x1080p
  • Autonomie : 25 minutes
  • Portée : 300 mètres
  • Connexion : Wifi/Radio
  • Pilotage : Controller/Smartphone
  • Essai : Test & Avis du Bebop 2 »

  499 | Découvrir »

DJI Spark


  • Type : Drone caméra Full HD
  • Vitesse en vol : 50 km/h
  • Caméra : Full HD
  • Autonomie : 16 minutes
  • Portée : 1 kilomètre
  • Connexion : Wifi + Radio
  • Pilotage : Gestes, Smartphone & contrôleur

  599 | Découvrir »


Les drones avec caméra intégrée permettent de filmer et de réaliser des prises de vue aériennes, certains drones sont également en mesure d’envoyer un flux vidéo en direct vers un récepteur ( smartphone, tablette ou en First Person View sur une télécommande dédiée à cet effet). Les drones avec caméra sont plus volumineux et plus lourds que les mini drones car le poids de la caméra et l’emplacement nécessaire pour la caméra sont plus importants.Il existe plusieurs type de drone, ceux qui embarquent une caméra directement intégrée au châssis et ceux qui ont un support afin d’installer une caméra portative comme une Go-Pro par exemple. Ces derniers sont généralement plus puissants et possède une plus grande portance afin d’être en mesure de soulever plusieurs type de caméras portatives. Il existe également des drones avec vidéos qui permettent de brancher le flux directement à des lunettes de réalité virtuel ! Avec les lunettes, l’immersion est totale et permet un excellent contrôle de l’aéronef, cela est de plus en plus utilisés dans les courses de drones.

Tableau comparatif des meilleurs drones caméra de 2017

Drone Camera Poids Autonomie Portée Pliable ? Evitement d'obstacle Follow-me Retour automatisé Prix
DJI Mavic Pro 4K 738 g 27 min 3.5 km Vérifier le prix »
Parrot Bebop 2 Full HD 500 g 25 min 500 m Vérifier le prix »
DJI Phantom 3 4K 4K 1280 g 23 min 3.5 km Vérifier le prix »
DJI Phantom 4 Pro C4K 1388 g 30 min 3.5 km Vérifier le prix »
DJI Phantom 4 Advanced 4K 60 FPS 1400 g 30 min 3.5 km Vérifier le prix »
Parrot Disco Full HD 750 g 45 min 2 km Vérifier le prix »
Parrot AR 2 HD 420 g 12 min 50 m Vérifier le prix »
Yuneec Breeze 4K 4K 300 g 12 min 500 m Vérifier le prix »
Blade Chroma 4K 1.3 kg 30 min 600 m Vérifier le prix »
Typhoon Q500 4K UHD 1.3 kg 25 min 600 m Vérifier le prix »
3DR Solo 4K 1.5 kg 20 min 400 m Vérifier le prix »
Yuneec Typhoon H 4K 1.7 kg 25 min 500 m Vérifier le prix »

Nous avons donc sélectionnés les meilleurs drones de ces 3 catégories :

  1. Les drones avec caméra embarquée
  2. Les drones avec un support pour caméra portative
  3. Les drones permettant de se brancher sur des lunettes de réalité virtuelle

Le drone Parrot Bebop 2 : Une caméra HD volante

Le Bebop 2 de Parrot

Le Parrot Bebop 2 est le drone du moment ! Il possède l’une des meilleurs caméra du marché de type « fish-eye » de 14 mégapixel qui permet de réaliser des prises de vue photos et vidéo en full HD 1080p ! La qualité d’image est tout bonnement incroyable car en plus du capteur d’un véritable appareil photo, l’image est stabilisée sur 3 axes ce qui garantie une qualité de photo et de vidéo hors du commun qu’on ne retrouve pas sur les autres drones volants !

La vidéo peux être enregistrée et envoyée en direct sur votre smartphone et tablette avec une portée de 300 mètres grâce à un réseau wifi généré par le drone en utilisant l’application Freeflight 3, il y a également la possibilité de brancher un Skycontroller qui est une véritable station de contrôle de votre drone avec joystick, joypad sur laquelle vous branchez votre tablette ! Ce skycontroller permet également d’augmenter grandement la porté de contrôle de votre drone, jusqu’a 2 kilomètres !

Le skycontroller permet également de brancher des lunettes de réalité virtuelle pour obtenir une immersion maximum en FPV (First Person View) !

Pour résumer voici les différentes possibilités de configuration du drone Bebop 2 :

  1. Le drone + votre smartphone : 300 mètres de contrôle avec retour video en direct sur votre smartphone
  2. Le drone + le skycontroller : 2000 mètres de portée, pas de vidéo
  3. Le drone + le skycontroller + votre smartphone : 2 kilomètres de portée, le retour vidéo et donc plus de contrôle
  4. Le drone + le skycontroller + lunette FPV : Vidéo en lunette FPV en HD avec indicateurs de télémétrie !

Fiche technique


  • Type : Drone Caméra FULL HD
  • Vitesse en vol : 57 km/h
  • Caméra : 12MP 1920x1080p
  • Autonomie : 25 minutes
  • Portée : 300 mètres
  • Connexion : Wifi/Radio
  • Pilotage : Skycontroller, Tablette & Smartphone

Ou acheter le Bebop 2 ?


  499 | Acheter »


Nous décernons la première place du classement à ce drone pour ces capacités hors du commun mais il ne faut pas oublier que c’est un drone qui possède encore d’autres atouts :

  • Sa vitesse horizontale de pointe est de 60km/h (18m/s)
  • La mémoire flash de l’appareil photo est de 8go
  • Il est capable de voler pendant 25 minutes, ce qui est excellent pour sa vitesse de pointe et son poid de 500 grammes !
  • La caméra est orientable permettant une vision à 180°
  • Il possède une LED arrière très puissante afin de signaler sa présence
  • Il est doté de fonctionnalités de retour automatique à son point d’origine ainsi que d’atterrissage d’urgence !

Le DJI Mavic Pro : le drone 4k portatif

Drone avec caméra 4K DJI Mavic Pro

La nouveauté de l’année 2017, c’est bien sur le drone Mavic Pro de la marque DJI qui est en train de révolutionner le monde des drones !

En effet la particularité du drone Mavic DJI Pro est d’être pliable et donc facilement transportable sans pour autant perdre en performance car il embarque une caméra 4K capable de réaliser des prises vidéos de super haute qualité. L’inconvénient de la plupart des drones est toujours l’encombrement car ils sont volumineux et difficilement transportables sur le terrain ce qui n’est pas le cas de ce petit drone aux grandes capacités !

Fiche technique


  • Type : Drone pliable avec caméra 4K
  • Vitesse en vol : 65 km/h
  • Caméra : 4K, 12 mpx
  • Autonomie : 27 minutes
  • Portée : 7 kilomètres
  • Connexion : Radio, Wifi, bluetooth
  • Pilotage : Télécommande + smartphone


Le Parrot AR DRONE 2.0 : Un bon drone d’entrée de gamme

drone camera hd parrot ar 2Le Parrot AR DRONE 2.0 est le digne successeur du AR 1 qui a fait la notoriété de la société Parrot, ce drone est équipé d’une caméra vidéo de qualité 720p et du retour en direct sur votre smartphone. C’est sans doute le drone parfait pour débuter dans le pilotage de drone car en plus de posséder toutes les fonctionnalités de base des drones haut de gamme, il est livré avec une carène de protection qui permet de protéger les pales des rotors et ainsi empêcher que celles-ci ne se cassent en rentrant en contact avec un obstacle.

Ce drone est donc pilotable en intérieur même si nous vous recommandons tout de même d’aller en extérieur afin de profiter de toutes ces fonctionnalités ! Le drone est extrêmement léger et maniable, il dispose également de fonctions intéressantes comme le « looping » qui permet de réaliser des figures acrobatiques en pressant un simple bouton de votre smartphone, amusement garanti !

Le drone génère son propre réseau wifi jusqu’à une distance de 100 mètres et est donc pilotable grâce à un simple smartphone ou tablette, l’application est disponible gratuitement sur l’Apple Store pour IOS ou sur GooglePlay pour Android.

Le drone AR 2.0 de Parrot est sans doute le meilleur drone pour débuter le pilotage !

Fiche technique


  • Type : Drone avec camera HD
  • Vitesse en vol : 18 km/h
  • Caméra :Full HD 730p
  • Autonomie : 12 minutes
  • Portée : 100 mètres
  • Connexion : Wifi
  • Pilotage : Smartphone & Tablette


Le Hubsan X4 H107C : Un mini drone camera pour débuter

Le mini drone Hubsan avec sa caméra HD

Le Hubsan X4 H107C est le successeur du H107, il s’agit exactement du même modèle à la différence celui ci possède une caméra vidéo de 0.5 megapixel capable d’enregistrer des vidéos au format AVI de 720 X 420 pixels.

Il s’agit la bien d’un mini-drone car il mesure 8.4 x 8.4 cm, ce qui le rend extrêmement maniable et capable de réaliser d’impressionnantes figures en vol comme par exemple le flip 360 degrés en appuyant sur un simple bouton ! A la différence des autres drones avec caméra pilotés avec des smartphones ou des tablettes, le Hubsan est fourni avec une télécommande à fréquences radio dédié à cet effet, ce qui rend le pilotage de ce drone particulièrement agréable grâce à ces petits joystick ! Au niveau de la porté de ce drone il fonctionnera jusqu’à 30 mètres sans aucun soucis.

Ce drone est donc un très bon moyen de réaliser photos et vidéos aériennes de bonne qualité même si malheureusement il n’est pas possible de voir la vidéo en streaming en direct du vol car la télécommande ne possède pas d’écran video, mais pour ce prix la nous sommes tout de même sur un produit de bonne qualité !

Les pâles du drone sont protégées par un arceau en plastique léger et solide ce qui permet au drone d’évoluer aussi bien en intérieur qu’en extérieur, il est équipé de LED ce qui permet de le faire voler également de nuit ou dans le noir.

Fiche technique


  • Type : Mini-drone avec caméra HD
  • Vitesse en vol : 40 km/h
  • Caméra : HD 720p
  • Autonomie : 7 minutes
  • Portée : 100 mètres
  • Connexion : Radio 2,4Ghz
  • Pilotage : Contrôleur écran sans vidéo


Le Phantom 3, le drone caméra haut de gamme avec vidéos Full HD

Le magnifique phantom 3 avec sa caméra FULL HD

Le drone Phantom 3 est la Roll-Roylce des drones avec caméra ! Ce modèle est tellement populaire qu’il a été décliné en trois versions différentes (Standard, Advanced et Professional) :

Le Phantom 3 existe en différentes versions

Ce drone intègre un tas de fonctionnalité toutes plus utiles les unes que les autres :

  • Assistant de vol automatique
  • Suivis GPS
  • Vol stationnaire automatique
  • Limite de vol sécuritaire
  • Indicateur d’état de direction grâce a de puissantes LED sur les branches reliant les pales au drone
  • 25 minutes d’autonomie
  • Streaming vidéo en 720p HD sur votre smartphone et tablette
  • La caméra est extrêmement stable et enregistre des vidéos nettes
  • La radio-commande peux contrôler le Phantom 3 jusqu’à une distance de 1 kilomètre !

On notera également la présence de la fonction de suivis automatique qui permet au drone de suivre le porteur de la tablette ou de la radiocommande sans que ce dernier n’est quoi que ce soit à faire, ce qui est sans doute une fonction qui sera présente par défaut sur tous les drones dans les prochaines années. Sur ce point le drone Phantom est un précurseur !

Fiche technique


  • Type : Drone avec caméra HD
  • Vitesse en vol : 56 km/h
  • Caméra : 2,7k, 12 mégapixels
  • Autonomie : 25 minutes
  • Portée : 500 mètres + GPS
  • Connexion : Wifi
  • Pilotage : Tablette,Smartphone & contrôleur

Acheter le Phantom 3


  599€00 | Acheter »   599€99 | Acheter » Avec ce lien : 320€ de réduction négocié par les-drones.com !


Le Phantom 4, le drone caméra ultime pour des vidéos en 4k !

Le drone caméra 4k Phantom 4

Le Phantom 4 de la marque DJI est le drone ultime du moment ! il s’agit d’un drone caméra haut de gamme avec des capacité hors-du commun ! C’est sans aucun doute le drone le plus évolué de l’année 2017 dans la gamme des drones civils récréatifs. Ce drone possède une caméra permettant de filmer des vidéos et de réaliser des prises de vues au format 4K, le rendus est parfait grâce à un grand nombre de capteurs permettant de stabiliser la caméra en plein vol et ce, même lorsque le Phantom 4 réalise une pointe de vitesse de 70 km/h.

Le Phantom 4 est un équipé d’une caméra FOV avec un champ de vision de 94° permettant de capter des images en grand angle, vous pouvez facilement paramétrer le type de qualité qui vous intéresse parmi un large choix de format allant de la HD classique (1280×720 24) jusqu’à l’UHD (4096×2160) qui est le format 4k.

Fiche technique


  • Type : Drone avec caméra 4K radio
  • Vitesse en vol : 72 km/h
  • Caméra : 4K UHD, 12 mégapixels
  • Autonomie : 25 minutes
  • Portée : 3500 mètres + GPS
  • Connexion : Ondes radio
  • Pilotage : Contrôleur radio-commandé


Les meilleurs drones avec nacelle pour caméra externe

Il y a chez les puristes de la vidéos de haute qualité, des personnes inconditionnelles de leurs caméras HD ou 4K préférées tels que les GoPro, et fort heureusement les constructeurs de drones ont également pensés à ces personnes désireuses d’utiliser un drone afin de faire voler leurs caméra portative préférée ! Nous avons sélectionné les drones qui possèdent des nacelles adaptées ou à défaut la possibilité de fixer une nacelle sur ces derniers afin d’accueillir des caméra 4K externes. Il est important de savoir que si vous voulez brancher votre caméra GoPro (ou autre) sur votre drone, il faut que ce dernier soit suffisamment puissant afin de pouvoir voler dans de bonnes conditions et de ne pas trop subir le poids de la caméra lors du décollage ! Si le drone n’est pas assez puissant, il arrive que le drone s’abîme en chutant sur le sol, nous avons donc sélectionnés les drones suffisamment puissants afin que vous puissiez y pluger une caméra externe dessus sans le moindre risque !

La nacelle Zenmuse pour installer sa GoPro Hero4 sur un drone Phantom

Nacelle Zenmuse pour GoPro sur un drone Phantom

Si vous possédez déjà un drone de la gamme Phantom et que vous souhaitez y brancher votre camera GoPro Hero 4, il existe une nacelle très efficace : la Zenmuse H4-3D qui offre cette fonctionnalité. Cette nacelle est bien entendu contrôlable mécaniquement grâce à votre contrôleurs habituel ! Le contrôle de l’orientation de la nacelle et donc de la caméra est possible sur les contrôleurs suivants :

  • A2
  • WKM
  • NAZA
  • NAZA-M-M V2

Cette nacelle fonctionnera par défaut sur les tout derniers drone de DJI comme les Phantom 2, 3 et bien sur 4! C’est tout l’interet d’un tel système car si vous avez acheté un quadricoptère il y a quelques temps et que vous voulez le mettre à niveau pour ce qui est de la qualité de la vidéo que vous enregistrez, enlever la caméra vidéos d’origine et installer votre GoPro Heros 4 vous permettra de passer à un format vidéo 4K à moindre frais !

Fiche technique


  • Type : Nacelle pour GoPro Heroes4
  • Orientation : 3 axes (3D)
  • Poids : 168g
  • Dimension : 103 mm x 92 mm x 80 mm
  • Vitesse de rotation :±130°/s
  • Plage de l'axe :-130~+45°
  • Contrôleur : A2, WKM, NAZA + M-M


Le drone DJI Phantom 2 attends votre GoPro Hero2/3/3+/4 ou n’importe qu’elle autre camera action !

Le drone DJI Phantom 2 malgré qu’il ne soit plus disponible sur le site de DJI propose une version allégée comparé aux Phantom 3 ou 4 car il n’est pas livré avec une caméra intégrée ! Ce drone est fait pour supportez tout type de caméra et est donc dédié aux personnes souhaitant faire voler leurs caméras dans les airs ! Il faut en revanche faire attention l’ors de l’achat de ce drone car il n’est pas livré avec la nacelle permettant d’y fixer la caméra, il faudra donc vous équiper d’un petit système de fixation comme le kit Eggsnow  en fibre de carbone et donc très léger qui vous permettra de fixer une GoPro Hero (2,3,3+ et 4) ou tout autre action camera !

Edit : Le drone Phantom 2 n’est dorénavant plus vendu par la marque DJI, si vous souhaitez acheter un aéronef permettant de fixer votre action cam dessus, il est conseillé de prendre le Phantom 3 qui sera lui livré avec la caméra que vous pourrez démontez facilement. Le Phantom 2 fait dorénavant partis de l’ancienne génération des drones Phantom et les caractéristiques ne sont plus au top ! Avec le Phantom 3 vous aurez les dernières améliorations en matières de drone caméra et vous pourrez bien entendus brancher n’importe qu’elle caméra GoPro dessus en utilisant la nacelle Zenmuse.

Fiche technique


  • Type : Drone avec caméra HD
  • Vitesse en vol : 56 km/h
  • Caméra : 2,7k, 12 mégapixels
  • Autonomie : 25 minutes
  • Portée : 500 mètres + GPS
  • Connexion : Wifi
  • Pilotage : Tablette,Smartphone & contrôleur

Acheter le Phantom 3


  599€00 | Acheter »   599€99 | Acheter » Avec ce lien : 320€ de réduction négocié par les-drones.com !


Drones pour la photographie aérienne

Pour les passionnés de la photographie aérienne de qualité vous avez plusieurs solutions.
La première est d’utiliser un seul outil à savoir un drone complet équipé de sa propre caméra HD voir 4K et une seconde option ou vous achèterez le drone et la caméra séparément.
La première option est probablement la moins onéreuse car comme nous allons le voir par la suite, faire voler un véritable appareil photo reflex demande un drone très puissants !

Les drones tout-en-un

Pour avoir un drone tout en un qui vous permettra de faire de la photographie professionnelle, rien de plus simple : Il faut faire le bon choix au niveau de la marque que vous choisissez.
Pour réaliser des photos aérienne depuis un drone le mieux est de s’intéresser aux drones DJI qui est le leader du marché en terme d’imagerie aérienne notamment avec le Phantom 4 Pro et le Mavic Pro qui sont tous les deux des drones haut de gammes qui répondront à vos besoins afin de réaliser des clichés de très haute qualité lors de vos vols. Ces 2 drones sont bourrés d’électroniques embarqués et seront en mesure de réaliser des photos sensationnel !

Le Phantom 4 Pro est un drone qui n’est pas pliable mais qui se focalise sur la photographie et la vidéo à un haut niveau tandis que le Mavic Pro est un drone pliable qui n’a rien à envier au Phantom 4.

Fiche technique


  • Type : Drone pliable avec caméra 4K
  • Vitesse en vol : 65 km/h
  • Caméra : 4K, 12 mpx
  • Autonomie : 27 minutes
  • Portée : 7 kilomètres
  • Connexion : Radio, Wifi, bluetooth
  • Pilotage : Télécommande + smartphone



Fiche technique


  • Type : Drone avec caméra 4K radio
  • Vitesse en vol : 72 km/h
  • Caméra : 4K 60 FPS, 20 mégapixels
  • Autonomie : 25 minutes
  • Portée : 3500 mètres + GPS
  • Détection : obstacles 360°
  • Pilotage : Contrôleur radio-commandé

Acheter le Phantom 4 PRO


  1699€00 | Acheter »


Les drones à construire : les plateformes de vol

Si vous êtes un véritable puriste de la photographie et que pour vous prendre des photographie sans votre reflex préféré relève de l’hérésie, il va falloir être en mesure de faire voler votre reflex dans les airs en utilisant une plateforme de vol. Pour cela le leader des drones mondiaux propose des plateformes de vol qui sont dédiées à ceux qui veulent bénéficier de toutes les fonctionnalités importantes pour la réalisation de leurs photographies aériennes professionnelles et pour la réalisation audiovisuel.

Ainsi DJI propose plusieurs solutions afin de répondre à vos besoin en terme d’imagerie aérienne :

Les drones vidéos très haut de gamme

Des drones très hauts de gammes pour les caméras Pro et le cinémaLes drones sont utilisés pour le cinéma depuis bons nombre d’années mais à l’époque il fallait la plupart du temps construire soit même son drone afin qu’il puisse être en mesure de faire voler des caméras lourdes afin de réaliser des vidéos en très haute qualité.

Aujourd’hui cela n’est plus nécessaire car il existe des solutions tout en un pour avoir un bon compromis entre une qualité d’image fiable et une simplicité de vol. Ainsi il n’est plus nécessaire de faire appelle à des professionnels du modélisme pour réaliser des tournages vidéo professionnels. Les drones de dernière génération comme le Inspire 2 sont en mesure de voler à des centaines de kilomètres/ heures tout en réaliser des vidéos d’une qualité incroyable avec une stabilité digne du cinéma.

D’ailleurs c’est avec ce genre de drone très haut de gamme que sont réalisés les tournage professionnels et les vues aériennes que l’on voit souvent dans les films ou les documentaires à la télévision.

Le DJI Inspire 2 pour la télévision

Ce drone imaginé par les pros et a destination des pros est le nec plus ultra de ce qui peut se faire en terme drone de nos jours. Avec une vitesse de pointe de 108 km/h,  l’accélération d’une Porsche, une capacité d’enregistrement vidéo au format 5K et de dizaines de capteur d’évitement d’obstacle, le DJI Inspire 2 est la Rolls du monde des drones. Ce petit bijoux de technologie est destiné au professionnels de l’audiovisuel et est parfaitement adapté pour les images télévisuelle.

Fiche technique


  • Type : Drone professionnel
  • Vitesse en vol : 108 km/h
  • Caméra : 5.4k 30 FPS / 4K 60 FPS
  • Autonomie : 27 minutes
  • Portée : 7 kilomètres / 4G
  • Connexion : Radio
  • Pilotage : controlleur + tablette

Ou acheter l'inspire 2?


  3399€00 | Commander »


Le DJI Matrice 600 Pro pour le cinéma

Pour ceux qui veulent allez encore plus loin et qui veulent être en mesure de réaliser des tournages vidéos depuis les airs et ainsi filmer au format RAW en utilisant par exemple un caméra professionnelle comme les RED Dragons, il existe un drone en mesure de réaliser ce genre de besoins très poussé : le DJI Matrice 600 Pro.

Il ne s’agit ici plus d’un drone ordinaire comme on en a l’habitude (Quadcopter / Quadricoptère) mais plutôt d’un drone 6 axes (Hexacoptère) aux capacités surprenantes. En effet pour porter des caméra 6K voir 8K utilisées dans le cinéma pro, il faut être en mesure de supporter ces engins et de les emporter dans les airs. Ainsi avec cette plateforme de vol vous allez être en mesure de venir y brancher votre caméra cinématographique préférée qui sera stabilisée grâce au système Ronin de DJI.

Fiche technique


  • Type : Plateforme de vol
  • Image : En fonction de la Caméra
  • Transmission : 1080p/60 FPS
  • Contrôle : 5 km
  • Autonomie : 16 à 35 minutes

Acheter le M600 Pro ?


  5699€00 | Découvrir »


Les fonctionnalités que l’on trouve dans les drones

Comme vous vous en êtes sans doute rendu compte, il existe plein de fonctionnalités différentes dans les drones. Du simple drone sans caméra au drone avec caméra 4K et bardé d’électronique, il existe de grandes différence entre les différents drones du marché …

Nous allons regarder en détail les fonctionnalités qu’il est possible de trouver et les drones en disposent.

Retour au point de départ ou RTH

La fonctionnalité de retour à son point de départ (RTH)Le Return to home est une fonctionnalité que l’on voit de plus en plus dans les drones de milieu et de haut de gamme. Il s’agir de faire revenir le drone à son point d’origine en pressant un simple bouton sur la télécommande du drone. Cette fonctionnalité est très utile pour ne pas avoir à piloter le drone sur le chemin du retour et le laisser retourner de lui-même.

Le RTH est également utile dans un certain nombre de situation comme par exemple lors de la perte de signal !
Lorsque vous piloter votre drone à une distance de plusieurs kilomètres, il arrive assez souvent que vous perdiez le signal radio avec le drone, cela n’est généralement psa génant car le drone récupère le signal rapidement et reste contrôlable. Néanmoins il arrive que la perte de signal du drone soit permanente et dans ce cas la, la fonctionnalité de Return to home devient extrèmement importante pour récupérer son drone et ne surtout pas le perdre !

Il existe également des fonctionnalités qui se déclenchent automatique lorsque la batterie du drone devient trop faible et qu’il est nécessaire de revenir au point de départ rapidement avant que le drone ne soit obligé de se poser en urgence.

La fonctionnalité de retour au point de départ (RTH) est donc extrêmement importante et je dirais même obligatoire si vous souhaitez piloter votre drone à plusieurs kilomètres de portée !

TapFly / Tap to Fly

Exemple de fonction TafFly avec un drone caméra MavicLe TapFly est une fonctionnalité particulièrement intéressante qui reste comme le RTH une fonctionnalité inteligente qui permet de ne pas avoir à contrôler perpetuellement le pilotage du drone. En effet la fonctionnalité TapFly est le fait de simplement pointer l’endroit ou vous voulez que le drone navigue afin que celui lui se rende à l’endroid que vous voulez.
Il suffit simplement de cliquer sur votre écran de smartphone afin d’indiquer ou vous voulez que le drone se positionne afin que ce dernier s’execute ! Une fonctionnalité très utile donc si vous souhaitez vous concentrer sur autre chose que le pilotage de votre quadricoptère.

La fonctionnalité TapFly est disponible sur le DJI Mavic Pro et DJI Phantom 4

Le mode Active Track / Follow Me

L'active-tracking pour vous suivre dans vos déplacements
Ce mode permet de programmer le drone afin qu’il suive une personnes, ou un véhicule en mouvement, il s’agit d’une fonctionnalité géniale qui vous permet de totalement délaissé le drone et de vous concentrer sur votre sport ou votre conduite. Le drone va ainsi vous suivre à la tracer grâce à ses algorithmes de tracking.
Certains drones comme le Mavic Pro ou les Phantom permettent même des 3 fonctionnalités d’active tracking distinctes :

Vous pouvez retrouver cette fonctionnalité sur des drones comme le Bebop 2, le Mavic Pro ou le Phantom 4

Détection optique, infra-rouge et ultrason

Capteurs optiques et ultra sond du Mavic ProLa détection d’obstacle est un point crucial dans le pilotage d’un drone, lorsque l’on achète un drone coûtant plusieurs milliers d’euros, il est  très important de savoir que ce dernier est sécurisé et intelligent et sera en mesure de détecter les obstacles afin de ne pas se crasher en cas de contacts avec des éléments du paysage.

De plus en plus de drones sont équipés de senseurs et de capteurs optiques et ultra-son afin de se positionner correctement en altitude et également pour éviter les obstacles. Les capteurs à ultra-son sont particulièrement utile pour maintenir le drone à une basse-altitude constante. Grâce aux capteurs à ultra son, le drone va être en mesure de calculer sa distance par rapport au sol et ainsi maintenir une altitude constante. Cette fonctionnalité est utilisé par le drone pour le décollage et pour l’atterrissage mais également lors de l’utilisation du mode Ground Control qui permet au drone de maintenir une basse altitude à grande vitesse.

Les dispositifs de détection en optiques sont généralement utilisé de manière frontale et latérale afin de détecter les obstacles et ainsi empêcher que le drone ne rentre en contact avec des éléments dangereux pour son maintien en vol. Les capteurs optiques sont plus ou moins efficaces en fonction de la conception des algorithmes qui analysent les images fournies par ces fameux « sensors ». Par exemple les capteurs frontaux  optiques ne sont pas en mesure de détecter des branches d’arbres ou des feuillage et le drone peu facilement se crasher si il rentre en contact avec ces éléments ! Attention donc à ne jamais vous fier totalement à ses aides et de toujours contrôler l’environnement autour de votre drone !

Fly-by-Phone

fly-by-drone : piloter un drone avec juste un smartphoneLa fonctionnalité Fly by Phone est un terme permettant de définir un drone avec ou sans caméra en mesure de voler et d’être piloter grâce à un simple smartphone ou une tablette. Ce genre de drone est dédié au grand public afin de proposer une solution de vol simple et rapide à prendre en main.

Sur ce crénau des drones Fly-by-Phone, il y a Parrot et ces drones avec caméra qui est deja très présent avec des drones caméra et des mini-drones comme le Bebop 2, le Disco, le Airborne. DJI est également présent avec le Mavic Pro.

Pour fonctionner grâce à ce mode de pilotage, la communication entre le drone et le smartphone se fait grâce au réseau Wi-Fi. Ce réseau permettra une distance de contrôle réduite de 30 à 150 mètres en fonction du terrain.
caméra stabilisé

Quel drone caméra choisir ?

Comment bien choisir son drone caméraMaintenant que vous avez pris conscience des subtilités des différents drones du marché, vous allez pouvoir commencer à réaliser un comparatif des drones grands publics. Pour commencer il faut savoir quels sont vos besoins en terme de quadricoptères. Si vous souhaitez simplement un petit drone miniature pouvant voler quelques minutes sans pour autant avoir la possibilité de filmer, vous pouvez orienter votre choix du côté des mini drones Parrot ou sur la marque Hubsan.

Si vous avez envie de choisir un drone avec camera et pouvant évoluer dans les airs pendant plus de 10 minutes, il existe des drones moyen de gamme comme le Bebop 2 ou le Hubsan x4 Pro qui feront tout à fait l’affaire. En choisissant ce genre de drone vous bénéficier de près de 20 minutes d’autonomie, d’une caméra HD 720p et d’un grand nombre de fonctionnalités électroniques comme par exemple les figures de voltiges, le mode « follow-me », la programmation d’un parcours personnalisé , etc …

Choisir ces drones de milieu de gamme s’est s’assurer d’un très bon compromis entre les fonctionnalités et le prix. Ce genre de drone se trouve sur Internet au alentour de 500€. Nous recommandons de débuter sur ce genre de modèles car il s’agit d’un investissement qui va durer et qui vous permettra de vous familiariser avec toutes les fonctionnalités d’un drone avec caméra.

Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin, le choix du drone va se porter sur des modèles plus haut de gamme comme ceux de la marque DJI avec le Mavic Pro, le Phantom 3 ou Phantom 4 , etc … Ces modèles haut de gammes intègrent tous une caméra vidéos 4K permettant de filmer des vidéos extrêmement stables en 30 voir 60 FPS. En choisissant ces drones haut de gamme vous choisissez avant tout la qualité d’une marque reconnue comme le leader du marché des drones.

Les drones DJI n’ont pas de rival sur le marché … que ce soit en terme de stabilité d’image, de vitesse de vol ou de qualité des composants, DJI est le leader incontesté des drones. Si vous choisissez ces drones haut de gammes il est recommandé de prendre une assurance qui vous permettra de bénéficier du service après-vente et de la réparation gratuite de votre drone en cas de problème ce qui peut arriver en cas de chute de votre drone DJI.

Lexique et abréviations

Face à la complexité du vocabulaire autour des drones nous vous proposons un petit lexique qui vous aidera à comprendre les différentes abréviations et les mots-techniques que nous utilisons entre passionnés de modélisme et de drone :)

ARF/ARTF : Almost Ready To Fly qui se traduit par Presque prêt-à voler. Ces drones là sont livrés avec les équipements (hélices, batterie et parfois caméra ou émetteur vidéo)  à monter soit même. Ce qui ne fait pas partie du kit c’est  la  radiocommande et le récepteur. Il arrive parfois que des petits accessoires nécessaires au montage ne sont pas livrés avec le drone alors bien vérifié l’emballage au moment de l’acquisition.

Acro, Angle, Atti : Lorsque vous utilisez un drone, vous pourrez voir dans le menu qu’il a différents modes de vol. C’est-à dire qu’il vole différemment selon le mode utilisé. Acro, abréviation de «acrobatic » est un mode de vol destiné aux utilisateurs expérimentés. Dans ce mode le contrôleur de vol n’intervient pas du tout lors du pilotage. C’est à l’utilisateur seul que revient la tâche de faire toutes les manœuvres de pilotage. Le drone est plus nerveux et plus réactif avec ce mode. Il peut faire toutes sortes de figures acrobatiques et c’est l’utilisateur qui doit le remettre à plat après les figures. C’est la raison pour laquelle il est utilisé lors des courses. Ce mode est aussi appelé Rate mode, mode Manuel ou Air mode.

Avec le mode Angle, vous contrôlez aussi l’appareil, mais il y a une assistance pour stabiliser l’appareil et le maintenir en vol stationnaire en absence de commande grâce à des capteurs comme le gyroscope et l’accéléromètre. Avec le mode Angle, le drone est quand même assez nerveux, mais il ne peut pas faire de figure comme avec le mode Accro. Le mode Angle est utilisé pour les prises de vues aériennes.

Le mode Atti est celui qui convient le plus aux débutants. C’est le réglage par défaut des drones pour accéder aux autres modes vous devez faire des réglages. C’est un mode très assisté où la plupart des manœuvres sont automatiques. Ce mode utilise le GPS pour faciliter encore plus le pilotage. Ce mode est utilisé pour les photos aériennes ou les prises de vues avec cadrage.

Appairer (binder) : le verbe appairer est tiré du mot « pair » ce qui suggère une notion de deux choses ensemble et le mot  Anglais« bind » est un verbe qui signifie lié. Appairé signifie synchroniser la radiocommande, qui est l’émetteur, avec le récepteur relié au contrôleur de vol qui se trouve sur le drone. Sans cette opération, la radiocommande ne peut pas servir à commander le drone.

BNF (Bind and fly) qui signifie littéralement  « lier puis voler ». C’est un pack comprenant le drone  pré-paramétré et toutes ses accessoires sauf la télécommande. Pour  l’utiliser il suffit de se procurer la télécommande compatible avec le récepteur du drone, les appairer et décoller

Bord de fuite/ Bord d’attaque : Ce sont des termes aéronautiques utilisés surtout dans les courses de drone qui indiquent pour bord de fuite, la partie du bord de l’aile ou de l’hélice par laquelle l’air s’échappe et bord d’attaque : la partie qui fend l’air.

Brushed/ Brushless : ce sont des types de moteur utilisés dans les drones. Le premier est un moteur à charbon qui permet de faire le contact électrique entre le commutateur et le capot. Les moteurs à charbon sont des moteurs reconnus pour leur accélération rapide et durée de vie très courte. Ils sont faciles à miniaturiser et c’est la raison pour laquelle ils sont souvent posés dans les petits drones.

Les brushless sont composés par des aimants et il fonctionne en courant continu. Contrairement au brushed, ils sont très fiables mais difficiles à miniaturiser. Ainsi, ils  se rencontrent  dans les drones de plus de 130mm et les drones racers.

CC3D : C’est un accessoire utilisé sur le drone au niveau du contrôleur de vol plus particulièrement lors des courses de drone ou pour exécuter des figures acrobatiques aériennes

CCW et CW  (Counter clock-wise/ clock wise) ces deux abréviations indiquent le sens dans lequel tourne les hélices et le moteur. En CCW, ils tournent dans le sens contraire à l’aiguille d’une montre et en CW, ils tournent dans le sens de l’aiguille d’une montre. Il faut respecter le sens giratoire des moteurs et mettre des hélices qui tournent dans le même sens que les moteurs.

Caméra volante : se dit d’un drone sur lequel on monte une caméra pour des prises de vue aériennes

Diversity : c’est un récepteur vidéo avec deux antennes. Il basculera d’une antenne à une autre pour avoir le meilleur signal

DIY (Do It Yourself) qui signifie faites le vous-même. Il s’agit de se procurer le drone en kit avec tous les éléments à monter soi-même.

ESC (Electronic Speed Controller): C’est un variateur de vitesse électronique qui règle la vitesse du moteur de votre drone.

Failsafe : cette fonction intégrée du drone est à paramétrer par l’utilisateur pour indiquer au drone les procédures à suivre en cas d’urgence ‘(perte de signal par exemple)

FC (Flight Controler) : qui signifie « contrôleur de vol ». C’est vers le contrôleur de vol que les commandes émis par la radiocommande sont transmis par le récepteur. C’est le flight controller qui fait voler le drone en commandant aux moteurs

FOV (Field of View) : ou champs de vision. C’est la taille du champ de vision, exprimé en degré,  disponible dans les lunettes à réalité virtuelle. Plus cette valeur est grande, plus l’immersion est grande

Frame : c’est le châssis du drone. En général, il est fait en fibre de carbone. C’est à cet endroit au milieu que sont fixés les composants électroniques,   les bras vont porter les hélices  le moteur et le contrôleur de vol.

FPV (first person view) : c’est un système de retour vidéo qui permet de voir les images comme si nos yeux étaient la caméra. Il y a deux écoles pour le FPV. Certains le définissent comme le fait d’enregistrer les images sur une carte pour la regarder ensuite en lunettes FPV, et d’autres l’assimilent au pilotage en immersion qui consiste à piloter le drone à partir de retour en tant réel que l’on reçoit dans les lunettes FPV

Follow me (suis moi) : c’est un mode de vol durant lequel le drone identifie votre position et vous suit lorsque vous bougez en gardant  une distance toujours égale.

Gate (portail) : ce terme est surtout utilisé dans les courses de drones. Il s’agit de petits portails (comme au sky) entre lesquels le drone doit passer

Géo-barrière : C’est une sorte de bulle géante dans lequel le drone est enfermé en vol et au-delà de laquelle  il ne peut aller. Le géo-barrière est un paramètre réglable par l’utilisateur. Avant de faire voler le drone l’utilisateur détermine une distance et une altitude maximale à ne pas dépasser. Quand le drone atteint cette limite c’est comme si il se heurtait à un mur alors il s’arrête et fait demi-tour. Le géo-barrière est très utile pour les débutants afin de garder le drone toujours à portée de vue et éviter les accidents

HDMI  (High-Definition Multimedia Interface) : un connecteur numérique qui supporte l’audio, la vidéo et les données. Sur la télécommande du drone, elle sert à connecter la télécommande à un écran pour un retour vidéo en temps réel

IOC (intelligent Orientation Control) Ce système est utilisé par exemple quand on ne sait plus s’ il est en position avant ou arrière car il a pivoté sur lui-même. Il permet au drone de répondre aux commandes de la même manière en faisant abstraction de sa véritable orientation

Kv (Kilovolt) : c’est une unité de mesure qui permet de quantifier à quelle vitesse un moteur doit tourner pour produire 1 Volt d’électricité. Elle indique aussi le nombre de tour qu’un moteur peut effectuer par minute à un certain voltage : un moteur de 2000kv alimenté par une batterie de 11.1V tournera à 22 000 tours minute

Led (light-emitting diod) : c’est une diode, (un petit dispositif comprenant une capuche en plastique de couleur, et un système électrique) qui émet de la lumière lorsqu’il est traversé par un courant électrique. Les drones ont un langage spécifique qui s’exprime par les clignotements des drones.

Li-po : c’est une sorte de batterie fait en lithium-polymère. Cette sorte de batterie est très utilisée pour alimenter les drones à cause de leur bonne autonomie et de leur légèreté.

Low-riding : c’est un mot utilisé surtout en course de drone. Il s’agit de voler à basse altitude à grande vitesse

Mutliwii : c’est une carte utilisée dans les contrôleurs de vol de quadricoptère (commande de vol, stabilisation…) et inspiré des manettes de jeu Nitendo Wii mais avec beaucoup d’améliorations et fonctionne maintenant avec presque tous les capteurs.

Mode 1 : c’est un mode de réglage de la radiocommande dans laquelle le joystick droit sert de manette des gaz

Multi-rotors : c’est un aéronef qui  est propulsé par plusieurs hélices montés sur plusieurs moteurs.

Mode 2 : c’est un mode de réglage de la radiocommande dans laquelle le joystick gauche sert de manette des gaz

Naza-M : carte utilisée dans un contrôleur de vol pour les drones quadricoptères.

Nacelle ou Gimbal : est un accessoire du drone qui permet d’embarquer et de stabiliser une caméra sur le drone. Certaines nacelles permettent de commander la caméra

OSD (On Screen display) : c’est une fonction qui permet d’afficher sur écran des informations concernant le vol du drone

PID (Proportionnel intégral dérivé) ce sont des données de paramètre à insérer dans le contrôleur de vol sans lesquels le drone vole difficilement

PNP/PNF (plug and play/plug and fly) : cela signifie « brancher pour jouer/voler » le pack comprend le drone et la plupart des accessoires mais pas de télécommandes, pas de récepteur ni de batterie et chargeur. Les paramètres pour le premier vol sont déjà faits chez le constructeur.

Pixhawk : c’est un système qui prend en charge le pilotage automatique de certains drones. Il est utilisé par de grands institutions et entreprises.

Quadricoptère : c’est un type de drone avec  4 moteurs et 4 hélices. En général, les drones qui sont propulsés avec plusieurs moteurs et hélices sont appelés des multicoptères. Ensuite, le nom varie avec le nombre d’hélice, quadricoptère pour 4 moteurs et hélices, hexacoptère pour 6 moteurs et 6 hélices, etc.

Racer : les racers sont les drones que l’on utilise pour faire les courses de drone. Ils sont rapides.

Return to home (retourne à la maison) : c’est un mode de vol dans lequel le drone retourne au plus près de l’endroit où se trouve sa radiocommande (et donc l’endroit où se trouve son utilisateur) Le mode return to home peut-être déclenché par l’utilisateur du drone dans le cas où il a perdu son drone de vue, mais il peut se déclencher seul en cas d’urgence (perte de contact entre transmetteur et émetteur)

RTF (Ready To Fly) : qui veut dire « prêt-à-voler » c’est un drone qui est livré avec tous les accessoires qui lui sont nécessaires pour voler et dont les paramètres sont déjà  préréglés. Pour commencer à voler, il suffit de fixer les hélices et d’appairer la télécommande avec le drone.

Rx : c’est l’abréviation du mot récepteur

Safe : c’est un système qui sert à apprendre à piloter en sécurité. Le système assiste l’utilisateur à diriger le drone ce qui diminue le risque de perdre le contrôle et de crasher.

Tx : abréviation du mot émetteur

Trim : (compensateur) c’est un système qui permet l’équilibre d’un drone. Il peut-être mécanique ou aérodynamique

Vrx : abréviation de récepteur vidéo

Vtx : abréviation  d’émetteur vidéo

Un petit vote fait toujours plaisir :) :

Le drone sous-marin 4K PowerRay
5 (100%) 2 votes

Retrouvez nos articles sur les drones avec caméra :

drone aquatique powerray de powervision 0

Le drone sous-marin 4K PowerRay

Depuis maintenant plusieurs années, nous savons que la pratique du drone ne vient plus se cantonner à l’espace aérien. De nombreux appareils permettent une exploration complète et intuitive qu’elle soit terrestre ou même sous-marine....

Le drone Blade Chroma de Horizon hobby 0

Test du drone Blade Chroma

Présentation Le Blade Chroma est un quadricoptère en forme de X. Son design n’a rien de particulièrement spécial, elle ressemble à d’autres drones déjà présents sur le marché. La ressemblance ne s’arrête pas à...