Test du drone Discovery Lite de PNJ
Voter pour cette page

Ca y est, c’est décidé, vous voulez vous offrir un drone pour pouvoir faire de belles prises de vue aérienne, mais vous êtes novice dans le domaine du pilotage de drone et vous avez peur de casser un drone que vous avez acheté très cher.
La solution serait de commencer avec un drone pas cher pour se faire la main et ensuite une fois que vous avez plus d’expérience, vous pouvez investir dans un drone beaucoup plus perfectionné.
PNJ distribue des drones et des mini drones d’entrée de gamme. Robustes et pas chers mais avec des fonctionnalités intéressantes, ce sont les drones idéaux pour commencer.

Présentation du produit

La gamme Discovery de PNJ est composée de mini drones destinés aux débutants. L’aspect extérieur est semblable par la forme mais se différencie par la couleur du drone. Concernant les accessoires, c’est au niveau surtout de la qualité de la caméra que la différence se pose. Nous avons déja testé ici la version Discovery Wifi HD, aujourd’hui, nous allons voir de plus près le Discovery Lite.
Le Discovery Lite est équipé d’une caméra amovible VGA à 30i/s avec les fonctions photos ou vidéos accessibles depuis la radiocommande
Le drone est livré dans une grande boite en carton. Sur la boite on peut voir  les fonctionnalités  et des photos du drone. Le drone et ses accessoires sont calés  dans des compartiments qui permettent de le protéger des chocs durant le transport.
Le pack original comporte le drone Discovery déjà monté,  la caméra VGA amovible, la radiocommande, un jeu de 4 hélices de rechange, une batterie pour le drone, un chargeur USB  et un manuel d’utilisation très complet  et une brochure qui est destinée aux précautions que l’on doit prendre lorsqu’on utilise un drone. Il est important de bien lire le manuel et la brochure avant d’utiliser le drone.

Design

Le corps du drone est formé par un module qui intègre 4 protections d’hélices qui forment un cercle autour des hélices et des moteurs. Les protections forment un rempart qui protège les hélices d’éventuels obstacles  ou chocs surtout pour une première expérience. La partie du milieu porte les composants électroniques du drone et elle est aussi protégée des chocs par les protections autour. Du ventre de l’appareil, il y  4 bras qui ressortent pour porter chaque moteur et chaque hélice.
La caméra se situe au niveau du ventre du drone elle se fixe par un système d’emboitement en plastique et l’emplacement de la batterie se trouve au niveau du ventre du drone au même endroit que la fixation de la caméra.
Sous chaque moteur, il y a un patin d’atterrissage qui permet  d’éviter que le moteur touche le sol. Sous les bras il y a des Led qui permettent de reconnaitre l’avant du drone de l’arrière quand il est en vol. Les leds vertes indiquent l’avant du drone et les leds rouges indiquent l’arrière du drone.
Le drone est fait avec du plastique. Celui au niveau de la protection des hélices est assez flexible ce qui minimise les risques de casse. La couleur dominante est bleue avec des touches de décoration orange et blanche. Le logo de PNJ est imprimé en blanc et orange sur le dos du drone.  Deux des hélices installées sont blanches et les deux autres sont oranges. Le design est assez sympa. Le drone semble  suffisamment solide pour supporter les petits crashs et les collisions et les finitions ont été biens réalisées.
Concernant les dimensions, le drone est de taille moyenne, ni trop petit ni trop grand. Il forme un carré  de 34 cm de côté pour 9 cm de hauteur. Le poids est de 136g. Pour le transport, le plus simple est de se servir de la boite d’emballage du Discovery qui est équipée d’un poignet pour plus de confort, mais vous pouvez aussi le mettre dans un grand sac à dos en faisant bien attention de ne pas casser un élément car ce drone n’est pas pliable.
La radiocommande est de la même couleur que le drone, majoritairement en noire mate et au milieu il y a un led orange. A l’avant, on peut voir une antenne destinée à la liaison avec le drone. L’interface est composé deux joysticks, des boutons de trims, deux boutons distincts pour la prise de photo et vidéo et deux boutons pour le changement de vitesse et la fonction flip.

Caractéristiques techniques

Le drone Discovery Lite est propulsé par 4 moteurs de types brushless. Il dispose de 3 niveaux de vitesse : lente, moyenne et rapide. Les hélices sont de type bipale. Elles sont autobloquantes et ainsi, il ne nécessite aucun outil pour les monter il suffit de les visser.
L’alimentation du drone se fait par une batterie Lipo d’une capacité de 600mAh. Cette batterie permet une autonomie variant entre 6 à 8 minutes au maximum dans des conditions de vol optimales. Il faut dire que pratiquement tous les drones pour la prise de vue aérienne de PNJ tournent autour de 6 à 10 minutes maximum. C’est un des points faibles des drones de PNJ, mais assez compréhensible vue le prix du drone. Il faut savoir que pour pouvoir mettre à la disposition des clients un drone de ce prix, il y a des petits sacrifices à faire. Pour prolonger un peu plus l’expérience en vol, vous avez la possibilité de vous procurez une seconde voire une troisième batterie de rechange. La recharge se fait par le chargeur USB  fourni dans le pack. Il faut brancher le chargeur sur un ordinateur, un signal lumineux s’allume lorsque l’on recharge la batterie et il s’éteint lorsque la batterie est chargée. D’une manière générale, il ne faut pas charger la batterie plus d’une heure même si le signal lumineux ne s’est pas encore éteint.
Le drone est équipé d’une caméra amovible VGA à 30i/s. Elle se fixe sur le ventre du drone. Elle a une fonction photo et vidéo qui sont accessibles depuis la radiocommande. Les prises de vues sont enregistrées sur une carte mémoire mini SD que l’on insère à l’arrière de la caméra.
En ce qui concerne la qualité de l’image, honnêtement, on ne peut rien attendre d’exceptionnel d’une caméra VGA. La résolution est faible, les couleurs sont loin d’être fidèles et sans aucune stabilisation les images bougent beaucoup.
La radiocommande est alimentée par des piles AAA non fournies dans le pack. La transmission des données est analogique, c’est-à dire par onde à 2.4 GHz tandis que la transmission du retour vidéo se fait par Wifi puisque le retour vidéo arrive sur le téléphone. La radiocommande est en mode 2 par défaut  (avec les gaz à gauche) et ne peut-être changé en mode 1. Les deux boutons à côté et en bas de chaque joystick sont les trims et ils servent à corriger la direction du drone quand il dérive. L’interrupteur du milieu sert à mettre le drone sous tension et à l’éteindre. Le bouton sur la tranche en haut à gauche permet de changer de vitesse et le bouton sur la tranche en haut à droite est la commande pour réaliser les flips.
La radiocommande est alimentée par des piles AAA non fournies dans le pack. La transmission des données est analogique, c’est-à dire par onde à 2.4 GHz. La portée du signal est de 80m. La radiocommande est en mode 2 par défaut. Cela signifie que le joystick de gauche contrôle les gaz et le lacet et le joystick de droit contrôle le tangage et le roulis. Le bouton en dessous du joystick  gauche est le trim A, le bouton à gauche du joystick droit est le trim B et le bouton en dessous du joystick droit est le trim C. Le bouton à droite du joystick gauche est factice et ne sert  rien. Les trims servent à corriger la direction du drone quand il dérive. L’interrupteur du milieu sert à mettre le drone sous tension ou à l’éteindre. Le bouton sur la tranche en haut à gauche permet de changer de vitesse et le bouton sur la tranche en haut à droite est la commande pour réaliser les flips.
Le drone est équipé d’un gyroscope 6 axes pour la stabilisation en vol. Vous pouvez choisir entre 3 niveaux de vitesse : la vitesse lente correspondant à 40% de la vitesse maximale du drone. Par défaut, le drone est réglé sur la vitesse lente. Cette vitesse est idéale pour les novices et pour s’habituer aux commandes du drone la première fois. Le second niveau est la vitesse moyenne. Il correspond à 60% de la vitesse maximale du drone. Une fois que vous avez un peu de pratique sur drone vous pouvez passer au niveau moyen. Le dernier niveau est le niveau rapide. C’est le niveau destiné aux pilotes plus expérimentés. A ce niveau, le drone atteint 100% de la vitesse du drone.
Ce drone est destiné à une utilisation  aussi bien en intérieur qu’en extérieur bien qu’à la moindre rafale de vent, il devient très difficile de le piloter, donc il vaut mieux l’utiliser quand il n’y a pas de vent afin de ne pas risquer de le perdre ou de l’abimer. Lorsque vous utilisez le drone en intérieur, les protections pour les hélices intégrées sont très utiles pour protéger les hélices d’éventuelles collisions, elles permettent aussi de protéger vos objets précieux et vos murs en cas de petites erreurs de pilotage.

Utilisation et fonctionnement

Le Discovery Wifi HD est un drone prêt-à voler, Il est pratiquement monté dans son emballage. Pour commencer à voler, il ne vous reste plus qu’à monter la batterie préalablement chargée et le drone est prêt.
Les hélices sont déjà montées, mais au cas où vous avez besoin plus tard de remplacer une hélice, veillez à bien suivre le code couleur et les inscriptions sur les hélices afin de ne pas se tromper durant le montage. Deux hélices sont à monter dans le sens horaire et deux autres dans le sens anti horaire.
Avant de décoller, coupler le drone avec la radiocommande. Pour cela poussez le joystick gauche vers le haut et ensuite vers le bas. Le décollage et l’atterrissage du drone se fait manuellement. Si en vol, vous constatez que le drone ne répond pas correctement aux commandes, il faut le faire atterrir et procéder à la calibration pour réinitialiser le drone. Pour cela, alors que le drone et la radiocommande sont allumés, appuyez sur le bouton de réglage de la vitesse jusqu’à la vitesse rapide puis poussez chaque joystick vers les coins inférieurs extérieurs pendant 3 secondes.
Normalement, le gyroscope à 6 axes contribue à maintenir un vol stable au drone, ainsi au décollage, lorsque vous n’utilisez pas le joystick droit, le drone devrait juste s’élever à la verticale. Si le drone ne réagit pas ainsi et qu’il dérive, vous pouvez compenser les dérives en utilisant les trims.
Si le drone tourne sur lui-même vers la droite, poussez le trim A (en bas du joystick gauche) vers la gauche. Si le drone tourne sur lui-même vers la gauche, poussez l’interrupteur du trim  A vers la droite.
Si le drone bouge tout seul vers la gauche, poussez l’interrupteur du trim B (en dessous du joystick droit) vers la droite et si le drone bouge tout seul vers la droite, poussez le trim B vers la gauche.
Lorsque le drone dérive vers l’avant, poussez le trim C (à gauche du joystick droit) vers l’arrière et lorsqu’il dérive vers l’arrière poussez le Trim C vers l’avant.
Les fonctions de prise de vue se trouvent sur la radiocommande. Vous avez un bouton pour prendre des photos et un autre pour enregistrer des vidéos. Les prises de vues sont stockées sur une carte micro SD ayant une capacité maximale de 32Go.
Pour changer les vitesses, appuyez sur le bouton qui se trouve sur la tranche supérieure gauche de la radiocommande. Par défaut, le drone est sur vitesse lente. Un appui sur le bouton de réglage et vous passez d’une vitesse  une autre. Pour la vitesse lente vous entendrez un bip, pour la vitesse moyenne vous entendrez deux bips et pour la vitesse rapide vous entendrez trois bips de confirmation.
Le drone dispose d’une fonction flip. Cette fonction vous permet de faire des figures acrobatiques à 360°. Avant de faire une figure, veillez à ce que le drone soit à une hauteur minimale de 3m afin de pouvoir compenser ensuite. Pour faire la figure acrobatique, appuyez  sur le bouton flip sur la tranche supérieure à droite de la radiocommande. Le joystick droit vous permet de diriger le flip vers une direction (droite, gauche, avant, arrière). Une fois que la figure acrobatique est faite, il faut compenser en maintenant les gaz pour permettre au drone de rester en l’air.

Conclusion

Le drone est un drone destiné aux débutants. Les protections qui entourent les hélices,  le matériau robuste mais souple du drone et les pièces de rechange disponible dans le pack original et le petit prix de ce drone permettent aux novices de se faire la main sur le pilotage et même faire quelques petits accidents sans craindre de casser un drone qui vous a couté une fortune.
Ce drone vous coûtera moins de 60€ sur le site du constructeur. Pour ce prix, vous avez un drone avec une petite autonomie de 6 à 8 minutes au maximum, une petite caméra VGA à 30i/s, une stabilisation en vol grâce au gyroscope à 6 axes, la possibilité de choisir entre trois niveaux de vitesse et une fonction flip.
Par contre, il faut être réaliste, pour entrer dans cette catégorie de prix ne vous attendez pas à une qualité d’image exceptionnelle. Vous ne disposerez pas de retour vidéo, de stabilisation de la caméra, ni d’aucun autre réglage ni pour la caméra ni pour le drone. Vous n’aurez pas de système de stabilisation autre que le gyroscope à 6 axes et enfin, vous ne disposerez d’aucun mode de vol automatisé comme un RTH ou un follow me.
Ce drone est très bien pour s’entrainer, se faire la main sur le pilotage d’un drone ensuite si vous voulez vraiment un drone pour faire de belles photos aériennes, il vaut mieux investir sur un drone un peu plus sophistiqué.

Previous PostNext Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *