Test du drone DR Smart HD de PNJ

PNJ-DR-Smart-HD

Avec le développement du marché des drones, les gens s’intéressent de plus en plus à ces petits engins mais hésitent encore car ils ne savent pas bien vers quel drone se diriger.
Si vous êtes exigeant, vous trouverez sur le marché des drones ultra perfectionnés, bourrés de technologies, qui volent de manière très stable pratiquement sans intervention  du pilote pendant 25 à 30 minutes. Ils permettent d’obtenir des prises de vues ultra fluides et stables avec des caméras pouvant filmer jusqu’en 4K. Pour ce genre de drone, il faut un budget d’environ 1000€ au minimum.
Il y a aussi sur le marché des petits drones à moins de 100€ qui n’ont certes pas le même niveau de sophistication que les précédents, mais qui ont quand même des fonctionnalités intéressantes. Le drone DR Smart HD est un de ces drones et il est distribué par PNJ.

Présentation

Le DR Smart HD est une autre version du drone DR Smart de PNJ. A la différence du DR Smart, le DR Smart HD est équipé d’une caméra HD 720p à 30i/s.
Le DR Smart HD est emballé dans une grande boite en carton. Le drone est fixé dans un compartiment qui le protège des chocs. Dans le pack on peut trouver le drone DR Smart HD et sa caméra amovible déjà montée dans son emplacement sur le ventre du drone, une radiocommande, un support  pour fixer le téléphone, un jeu de 4 hélices déjà installées sur le drone et un autre jeu de 4 hélices de rechange, 4 protections d’hélices, un tournevis et des vis pour monter les hélices de rechange, une batterie Li-Po pour le drone, un chargeur USB et un mode d’emploi très complet.

Design

Le DR Smart est un quadricoptère. Son design est loin d’être banal. Le module porte tous les composants électroniques du drone. Sa forme se situe quelque part entre une souris d’ordinateur et la carrosserie d’une formule 1.
Les bras du drone sont intégrés au module. Chaque bras est prolongé vers le bas par un train d’atterrissage qui évite que la caméra ne touche le sol lors des atterrissages. Les protections en plastiques sont à fixer avec des vis sous chaque hélice.
Le drone est majoritairement de couleur noire. Le module est recouvert d’une coque de décoration de couleur grise et noire. Sous chaque bras on voit des Led rouges à l’avant et blancs à l’arrière et sur le dos du drone il y a des touches de couleur rouge aussi.
La caméra se trouve sur le ventre du drone tournée vers l’avant. Elle se fixe par un système d’emboitement en plastique. A l’arrière de la caméra, il y a une fente pour une carte micro SD. Une fois installée, l’avant de la caméra bouge et elle est réglable manuellement avant le décollage. La batterie est logée dans une trappe sur le ventre vers le dos du drone.
Pour les dimensions le DR Smart HD ce drone forme un carré de 30 cm pour une hauteur de 5 cm. Le tout pèse 122g. Le drone est de taille moyenne, ni très grand, ni trop petit. Pour le transport, vous pouvez le glisser dans un grand sac, mais il faut faire attention à ne pas casser des éléments du drone. Le moyen le plus sûr pour transporter le drone c’est la boite dans laquelle il a été emballé. Cette boite protège très bien le drone des chocs durant le transport. La boite n’est pas trop volumineuse donc c’est pas mal côté encombrement.
La radiocommande est de couleur noire mate et les boutons sont rouges. Sa forme rappelle un peu celle des manettes de console de jeu, c’est assez sympa car ça donne une bonne prise en main. Le support pour le téléphone se place à l’avant. La fixation se fait en remplaçant le couvercle de la trappe des piles par le support du téléphone. La façade est composée par deux joysticks, deux boutons en croix et un autre de commande et un bouton On/off.

Caractéristiques techniques

Le drone DR Smart HD est équipé de 4 moteurs brushless permettant 2 niveaux de vitesse : lente et rapide. Les hélices sont de type bipale. Elles sont autobloquantes. Elles sont de couleur différente pour différencier l’avant de l’arrière. Les deux hélices à l’avant  se montent dans le sens horaire et deux autres à l’arrière dans le sens antihoraire.
Le DR Smart HD est alimenté par une batterie 3.7V avec une capacité de 500mAh. Cette batterie permet une autonomie maximale de 8 minutes dans des conditions de vol optimales mais cette autonomie peut baisser beaucoup quand il y a beaucoup de vents par exemple. Pour un drone de ce prix, on peut dire qu’une autonomie maximale de 8 minutes est correcte sans être exceptionnelle. Si vous disposez d’un budget suffisant, vous pouvez vous procurer des batteries de rechanges pour améliorer le temps d’utilisation de votre drone. Vous pouvez obtenir une batterie pour DR Smart HD pour environ 15€ sur le site de PNJ. La recharge se fait par un chargeur USB fourni qu’il faut brancher sur un ordinateur ou sur un adaptateur sur secteur. La recharge ne doit jamais prendre plus d’une heure.
Le drone dispose d’une caméra HD  720p à 30i/s. C’est une caméra wifi amovible. Elle est réglable manuellement sur un axe vertical de manière à pointer plus vers le sol, à l’horizontal ou vers le haut. Ce réglage se fait avant le décollage. La caméra transmet un retour vidéo sur votre téléphone. La connexion se fait par wifi. La portée du signal est de 30m.
Concernant la qualité de l’image, elle n’est pas trop mal pour un drone dans cette catégorie de prix. Evidemment, comme la caméra n’est pas stabilisée, les images bougent beaucoup et on peut voir un effet Jello quand la caméra prend des gros plans. Certaines parties de l’image sont floues. Cependant, les couleurs sont assez présentes et les contrastes aussi.
Les images sont enregistrées dans une carte mémoire micro SD non fournie avec le drone et disposant d’une capacité maximale de 32Go.
La radiocommande est alimentée par 4 piles de types AAA non fournies dans le pack original. La connexion entre le drone et la radiocommande se fait  par onde  sur une fréquence de 2.4 GHz, la portée du signal est de 100m.
Le drone a une application dédiée téléchargeable gratuitement sur l’App Store ou Google Play. Elle est compatible avec les appareils sous IOS avec la version 6.1 ou supérieure ou les appareils sous Android avec la version 4.0 ou supérieur. Cette application vous permet d’avoir un retour vidéo en temps réel des images enregistrées par la caméra sur votre téléphone et elle vous permet aussi de piloter via le téléphone et enfin, elle donne accès à certaines fonctionnalités qui ne sont pas disponibles sur la radiocommande. L’interface est  complète mais très facile à utiliser. Il y a un premier écran sur lequel on vous demande de choisir entre lancer l’application ou entrer dans les paramètres et sur un deuxième écran, il y a l’interface de contrôle de l’application.
Au dessus  de l’écran il y a une barre de menu. De gauche vers la droite vous pourrez trouver divers icônes : pour retourner à l’écran précédent,  pour prendre des photos, pour  déclencher ou arrêter l’enregistrement des vidéos sur la carte micro SD, pour pré visualiser les images, pour changer de vitesse, pour activer le mode de pilotage sensoriel, un bouton pour montrer ou masquer l’interface de contrôle et enfin le dernier bouton sert à inverser l’écran. Au milieu de l’écran, on peut voir deux joysticks virtuels et en dessous de chaque joystick, il y a un bouton pour régler les trims de rotation gauche et droite et le trim de direction gauche et droite.  A droite de l’écran, à la verticale, il y a un autre  réglage du trim pour la direction avant et arrière.
En vol, le drone a deux niveaux de vitesses possibles, un niveau lent et un niveau rapide. Vous avez aussi une fonction flip assez amusante. Vous faites des figures acrobatiques en clic sur votre radiocommande ou téléphone. La fonction direction lock vous permet de ne plus vous soucier de l’orientation du drone pour le piloter car c’est la position du pilote qui sert de référence, les commandes restent les mêmes quelque soit la direction vers laquelle l’avant du drone pointe.
Le DR Smart HD est un mini drone surtout destiné à une utilisation en intérieur car il est très sensible au coup de vent et devient très difficile à piloter en extérieur quand il y a beaucoup de vent. Il se fait vraiment malmené jusqu’à se faire plaquer par terre parfois. Le risque étant bien sûr de le casser ou de le perdre s’il se fait emporter au loin. Mais vous pouvez l’utiliser quand même en extérieur dans un endroit bien dégagé s’il n’y a pas de vent.

Utilisation et fonctionnement

  • Radiocommande

Le pilotage avec la radiocommande se fait en mode 2. Le joystick gauche  permet contrôler les gaz et le lacet et le joystick droit permet de  contrôler le roulis et le tangage.
Les boutons sur les tranches supérieures servent à commander un flip. Le bouton de gauche sert à faire une rotation de 360°, c’est-à-dire un flip vers l’avant tandis que celui de droite s’utilise avec le joystick droit qui permettra de choisir la direction du flip.
Le bouton en croix de gauche servira en appuyant en haut à passer en vitesse rapide, en appuyant en bas à passer en vitesse lente. Le bouton de gauche sert à la vidéo et celle de droite à la photo, mais elles ne sont pas actives car pas compatibles avec la caméra Wifi.
Pour le bouton en croix de droite, le bouton du haut et du bas sont les trims de direction avant et arrière et les boutons gauche et droite serviront pour les trims gauche et droite.
Le bouton au milieu des deux boutons en croix est celui qui permet d’activer le mode direction lock et le bouton entre les deux joysticks sert à allumer et éteindre la radiocommande

  • Le drone

Avant de pouvoir utiliser le drone, il faut d’abord charger la batterie, la réinstaller et monter les protections pour les hélices. Vous pouvez ne pas utiliser les protections pour les hélices mais il est préférable de monter les protections  au début si vous n’êtes pas encore habitué au pilotage des drones. Une fois habitué, vous pouvez les enlever. Mais soulignons-le, les protections sont là pour protéger non seulement les hélices mais aussi vos objets précieux lors d’un vol en intérieur.
Ensuite, il faut télécharger l’application PNJ Wifi sur votre téléphone. Appairer la radiocommande avec le drone et appairer le téléphone avec la caméra wifi. Une fois que la procédure d’appairage est réussie pour les deux appareils, entrer dans l’application et appuyez sur « play » pour la lancer. A partir de là, vous recevrez un retour vidéo sur votre téléphone.
Le drone se pilote de trois façons différentes. Soit avec la radiocommande et dans ce cas, le téléphone sera fixé sur l’emplacement en haut de la radiocommande. Il servira d’écran pour recevoir le retour vidéo. Vous devez aussi passer par l’interface de contrôle de l’application sur l’écran de votre téléphone pour prendre une photo ou déclencher ou arrêter l’enregistrement vidéo.
Vous pouvez aussi piloter le drone avec  votre téléphone. Pour cela, utilisez l’interface de contrôle à l’écran du téléphone pour le diriger et pour contrôler les fonctions du drone.
Le troisième mode est le pilotage  par contrôle sensoriel. Ce mode fait appel aux capteurs dans le téléphone pour diriger le drone sans utiliser le joystick droit, mais juste en penchant le drone vers le côté où vous voulez que le drone aille. Les gaz restent sur le joystick virtuel gauche.
Vous avez le choix entre deux vitesses possibles, la vitesse lente et la vitesse rapide. La vitesse lente est ce qui convient le mieux pour les débutants et pour les prises de vues, par contre lorsque vous serez plus à l’aise avec le pilotage vous pourrez passez en vitesse rapide.
Vous avez la possibilité de régler la caméra avant le décollage de manière à ce qu’elle pointe plutôt vers le haut, vers le bas ou à l’horizontal.
Le décollage et l’atterrissage se font manuellement. Si un fois en vol, vous constatez que le drone dérive vers la gauche, appuyez sur le trim droit, si le drone dérive vers la droite, appuyez sur  le  trim gauche pour compenser, si le drone dérive vers l’arrière, appuyer sur le trim du haut pour compenser et  si le drone dérive vers l’avant appuyez le trim du bas.
Les boutons pour les fonctions de prise de vue sont sur l’interface de contrôle de l’application. Pour prendre les photos appuyez sur l’icône représentant un appareil photo, si vous voulez déclencher ou arrêter l’enregistrement vidéo appuyer sur l’icône représentant une caméra. Les vidéos seront alors enregistrées sur carte micro SD.
Le drone DR Smart HD  a une fonction flip. Avant de faire une figure acrobatique avec votre drone, il faut veiller à ce qu’il soit à une hauteur convenable (3m du sol) pour pouvoir compenser ensuite. La fonction flip s’active avec les deux  boutons sur la tranche supérieure gauche et droite de la radiocommande. Appuyez sur le bouton de gauche et le drone fait un flip avant. Maintenez enfoncé le bouton de droite et utilisez le joystick droit pour orienter le flip vers le côté gauche, droit, vers l’avant ou l’arrière.

Conclusions

Le drone DR Smart HD est un petit drone assez simple équipé d’une caméra  HD. Ce drone pourrait être destiné aux personnes novices qui veulent s’entrainer sur le pilotage d’un drone quadricoptère avant d’investir dans un drone plus cher une fois qu’il a plus d’expérience.
Les points forts de ce drone sont : son design plutôt réussi et ses accessoires  complets et de bonne qualité, une caméra HD avec de images d’assez bonne qualité et surtout un prix d’environ 100€.
Par contre ce drone a aussi des points faibles. Pendant les tests nous avons remarqué que les supports en mousses en bas du drone et la fixation en plastique de la caméra Wifi ne sont pas très solides et il est même arrivé qu’une des pièces tombe. Comme il s’agit d’un drone à petit prix, il n’est pas aussi abouti que les drones à plus de 1000€. Au niveau de la prise de vue par exemple, la caméra ne bénéficie d’aucune stabilisation ce qui fait que les prises de vues bougent beaucoup. L’application ne propose aucune option concernant la résolution, les formats ou les modes de prises de vue.
Le drone n’est équipé d’aucun système de stabilisation en vol ce qui le rend très difficile à piloter dès qu’il y a un peu de vent. Ce qui est quand même dommage pour un drone de prise de vue aérienne.
Beaucoup d’utilisateurs ont rapporté des problèmes au niveau de l’application. Ils n’arrivent pas à coupler le drone avec le téléphone.
Et enfin, une autonomie de 7 à 8 minutes est quand même trop juste pour pouvoir profiter vraiment de ce drone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
PNJ petrone fighter
Test du drone Petrone Fighter de PNJ

Les drones sont les nouveaux jouets à la mode pour les enfants et les grands enfants. Le marché des drones...

Fermer