Test du drone Simi HD de PNJ
Voter pour cette page

Afin de toujours faciliter l’utilisation des drones, les constructeurs ont conçu des drones ultra compacts et pliables qui tiennent dans la poche afin qu’on puisse l’emmener partout sans difficulté. Ces drones ultra compacts munis de caméra pour les prises de vues sont de vrais alliés pour garder des souvenirs de toutes vos virées et vacances.
Nous avons déjà eu l’occasion de tester plusieurs produits de PNJ, dont des drones pour jouer comme le Petrone Fighter, des drones de courses comme le R-Racer, des drones pour les prises de vues aériennes destinés aux novices et à ceux qui ont plus d’expérience comme le Discovery, ou le Falcon HD.
Cette fois-ci, nous allons vous présenter un drone ultra compact et pliable que vous pourrez mettre dans votre poche ou dans votre sac et emmener partout avec vous pour immortaliser vos moments précieux.

Présentation

Le drone SIMI HD est un drone pliable ultra compact de PNJ. Par rapport à sa taille, il est en concurrence avec les mini drones tels que le  DJI Spark,  le X5C-1 de Syma,  le X4H107C de Hubsan, le Parrot Mambo ou encore le Yuneec Breeze.
Il est muni d’une caméra HD de 720p à 60i/s de différents modes de vol et se pilote avec un téléphone ou une tablette.
Le pack est emballé dans une petite boite presque de même dimension que la boite d’un grand smartphone. La boite se divise en deux parties, le bas sert de contenant et le haut sert de couvercle. La première chose que l’on voit à l’ouverture de  la boite c’est le manuel d’utilisation du drone, ensuite un autre dépliant contient les recommandations pour une utilisation conforme d’un drone. En dessous des dépliants, on peut voir le drone SIMI HD enveloppé dans un sachet en plastique et avec les bras repliés et la batterie Lipo déjà insérée dans son emplacement. En dessous du drone, sont rangés les accessoires. On peut y voir un chargeur USB et sa câble ainsi qu’un jeu de 4 hélices de rechange.

Design

La forme du Simi HD rappelle un peu le dos au  de certains smartphones d’il y a quelques années. Le drone est couleur de PNJ. La couleur dominante est noire mate et il y a des finitions rouges. Deux des hélices sont rouges et deux sont noires.
Sur le dos, on peut voir une bande de couleur rouge sur laquelle le nom du drone et le logo PNJ  sont imprimés en blanc.
Le Simi HD est un drone pliable. Les bras se plient pour se ranger dans une trappe sur les flancs du drone. Par contre les hélices ne sont pas pliables.
Sur le dos du drone, on peut voir un seul bouton qui sert à le mettre sous tension. La caméra est montée sur une petite molette dont on peut régler manuellement la hauteur (tilt). De chaque côté de la caméra, à l’arrière et sur chaque bras, il y a des Leds de différentes couleurs qui servent à bien distinguer le drone en vol et surtout à différencier l’avant de l’arrière.
La batterie se trouve dans une trappe sur le ventre du drone. Le drone ne dispose pas de patins d’atterrissage.
L’ensemble est agréable à regarder. Le matériau utilisé semble solide et les finitions ont été soignées. On peut dire que le drone est de bonne facture.
Concernant les dimensions, le SIMI HD fait 14 cm de longueur, 7.7 cm de largeur et 6.2 cm de hauteur quand il est plié. Avec ses dimensions, le drone tient sans problème dans la paume de la main. Le poids du drone est de 77g.

Caractéristiques techniques

Le drone est propulsé par 4 moteurs brushless. Les hélices sont de types bipales, elles sont autobloquantes et les couleurs différentes permettent de ne pas se tromper lors de l’installation.
L’alimentation du drone se fait par une batterie Lipo d’une capacité de 500mAh permettant une autonomie de 8 minutes.
Pour les mini drones ultras compacts de ce genre, une autonomie de 8 minutes est plutôt dans la moyenne car la petite taille de l’appareil ne lui permet pas de transporter une batterie plus grande avec une meilleure capacité. Pour comparaison,  le Spark de DJI, un mini drone qui a à peu près les mêmes dimensions que le Simi, dispose d’une autonomie maximale de 12 mn, sachant que DJI est la  marque qui fait office de référence en matière de conception et de technologie de drone tout public. Pour augmenter l’autonomie, vous pouvez vous procurez des batteries de rechange. La recharge se fait par le petit chargeur fourni avec le drone. Une recharge complète prend environ 90 à 120 minutes.
Le Simi est équipé par une caméra HD de 720p à 60i/s. La résolution des photos est de 2MP. La caméra n’est pas stabilisée alors il faut s’attendre à ce que les images bougent quand le drone bouge. Il existe des formats photos et vidéos, le RAW par exemple, issus directement du capteur de la caméra, qui permettent d’exploiter plus facilement les prises de vues et même de faire des corrections sur des logiciels si nécessaires. En général, les applications des drones proposent plusieurs formats pour les vidéos et les photos afin de permettre à l’utilisateur de choisir celui qui lui convient le plus.  Sur le Simi HD, il n’y aucune option de réglage des prises de vues, ni de choix pour la résolution des photos et des vidéos.
Il ne faut pas non plus s’attendre à des photos de très grande qualité avec une résolution de 2Mp. Les photos seront acceptables si on les regarde sur des petits écrans mais autrement, elles seront trop pixelisées.
Le pilotage du drone se fait via un smartphone ou une tablette compatible et la connexion entre le drone et le téléphone ou la tablette se fait par Wifi. La portée du signal aussi bien pour le pilotage que pour le retour vidéo est de 30m.
Le pilotage se fait via l’application Simi HD que vous devez télécharger dans votre téléphone ou tablette. Elle donne accès aux outils pilotage et aux boutons de commande des différentes fonctions du drone. Elle permet aussi de recevoir sur le téléphone ou la tablette un retour vidéo en temps réel venant de la caméra.
L’interface de l’application est assez facile à utiliser mais très complète. Sur le fonds, on voit en temps réel les images filmées par la caméra. Au dessus  de l’écran on peut une barre de menu. De gauche vers la droite il y a, un bouton pour retourner à l’écran précédent, un bouton pour prendre des photos, un bouton pour l’enregistrement des vidéos sur la mémoire interne du téléphone, un bouton pour prévisualiser les images, un bouton pour changer de vitesse, un bouton pour activer la stabilisation en hauteur, un bouton pour activer le mode de pilotage sensoriel, un bouton pour montrer ou masquer l’interface de contrôle et enfin le dernier bouton sert à masquer ou à montrer la barre des menus. Au milieu de l’écran, on peut voir deux joysticks virtuels et en dessous à gauche, un bouton pour décoller et le réglage du trim et à droite le bouton pour atterrir et l’autre réglage du trim.  A droite de l’écran, à la verticale, il y a un autre  réglage du trim. Au milieu, en bas de l’écran, il y a le bouton d’arrêt d’urgence en cas de nécessité.
Normalement, le Simi HD est destiné à une utilisation en intérieur car vue sa taille et son poids, il risque d’être emporté par une rafale de vent, mais avec un beau temps sans vent, vous pouvez l’utiliser en intérieur.
En vol, le drone dispose d’un système de maintien de l’altitude qui permet d’éviter qu’il ne vol trop bas et se crashe. Pour s’adapter à tous les niveaux d’expériences en pilotage ou selon la nécessité de la prise de vue, le drone a trois vitesses possibles réglables depuis l’interface de l’application : une vitesse lente, moyenne et rapide.

Fonctionnement et utilisation

Le Simi HD est un drone prêt-à utilisé, il est déjà monté dans son emballage. Pour commencer à l’utiliser, vous n’avez plus qu’à charger la batterie et à le réinsérer dans le drone.
Pour le pilotage, commencer par télécharger l’application sur votre téléphone, ensuite faites l’appairage du drone avec votre téléphone. Une fois que vous avez activé votre wifi,  mettez le drone sous tension, son nom apparaitra dans la liste des appareils détectés, il ne vous reste plus qu’à le sélectionner.
Une fois le couplage réussi, lancez l’application en appuyant sur « connecter ». Vous verrez apparaitre sur votre écran le retour vidéo et l’interface de contrôle du drone. Par défaut, le  contrôle se fait en mode 2, c’est-à-dire que le joystick de gauche est celui qui contrôle les gaz (monter et descendre) et le tangage (inclinaison gauche ou droite) et le joystick de droite est celui qui contrôle le lacet (rotation à gauche ou à droite) et le roulis (inclinaison droite et gauche)
Avant de décoller vous pouvez régler manuellement l’inclinaison de la caméra de manière à ce que la caméra soit plus orientée vers le sol, à l’horizontale ou vers haut.
Pour décoller, appuyez sur « start » et les moteurs se mettent à tourner. Vous pouvez faire un décollage manuel ou un décollage automatique. Pour faire un décollage manuel, appuyez doucement sur la manette des gaz, pour le décollage automatique, appuyez sur le bouton décoller sur l’interface de contrôle à l’écran de votre téléphone.
En vol, il se peut que le drone dérive. Pour compenser la dérive du drone, utilisez les trims.  Une fois en vol, si le drone tourne sur lui-même vers la droite, poussez le trim A (en bas du joystick gauche) vers la gauche. Si le drone tourne sur lui-même vers la gauche, poussez l’interrupteur du trim  A vers la droite.
Si le drone bouge tout seul vers la gauche, poussez l’interrupteur du trim B (en dessous du joystick droit) vers la droite et si le drone bouge tout seul vers la droite, poussez le trim B vers la gauche.
Lorsque le drone dérive vers l’avant, poussez le trim C (à droite du joystick droit) vers l’arrière et lorsqu’il dérive vers l’arrière poussez le Trim C vers l’avant.
Vous avez deux façons possibles de piloter le drone soit en utilisant les joysticks virtuels, soit par contrôle sensoriel. Ce mode consiste à incliner le téléphone vers une direction (gauche, droite, haut ou bas) et le drone suivra cette direction. Les gaz restent sur le joystick gauche.
Pour faire les prises de vues, vous avez des boutons sur l’interface de l’application. Vous avez un bouton pour prendre des photos et un autre bouton pour déclencher et arrêter les prises de vue. Les images sont stockées dans la mémoire interne de l’appareil que vous utilisez pour piloter, donc, il faut que la mémoire du téléphone ou de la tablette ait suffisamment d’espace pour stocker vos prises de vue.
Vous pouvez choisir  la vitesse à laquelle votre drone va voler. Il y a trois niveaux de vitesses possibles : lent, moyen et rapide. Le changement de vitesse se fait par le bouton sur l’interface de contrôle à l’écran du téléphone. La vitesse lente est celle qui est idéale pour les pilotes novices ou pour faire des prises de vues pour éviter que les images ne bougent trop. La vitesse moyenne est destinée aux pilotes avec un peu plus d’expériences ou pour suivre un sujet en mouvement et la vitesse rapide est surtout destinée à se rendre plus rapidement d’un endroit de prise de vue à un autre, ou pour les pilotes expérimentés pour se faire de belles sensations.
Le drone dispose d’un mode Alti. Le mode Alti s’active avec un bouton sur la barre des menus dans l’interface de l’application. Avec ce mode, le drone prend en compte l‘environnement qui l’entoure et par rapport à son analyse, il ajuste la puissance du moteur de manière à maintenir une altitude stable. Cette fonction permettra de stabiliser le drone pour avoir des prises de vues plus fluides, moins mouvementés.
Le Simi HD propose aussi une fonction Headless. Cette fonction vous permet de garder toujours les mêmes fonctions pour les commandes quelque soit l’orientation du drone. C’est-à dire que si vous le dirigez à droite, le drone ira à droite que la caméra soit face à vous ou que le drone vous tourne le dos. Pratique surtout pour les novices.
Le drone dispose aussi d’une fonction de retour automatique vers vous. Cette fonction n’est pas pareille à la fonction RTH que l’on peut voir sur certains drones. Avec cette fonction, le drone revient vers vous en ligne droite uniquement. Donc c’est très limité. Il faut faire attention car si le drone est hors de votre vue, et qu’il y a un obstacle sur sa route, il va rentrer directement dedans. La fonction principale de cette fonction n’est clairement pas de ramener le drone en sécurité en cas de perte de vue, mais de ramener rapidement un drone un peu éloigné, mais toujours en vue, en cas d’urgence (batterie trop faible)
En matière de sécurité, le drone possède un bouton arrêt d’urgence. Appuyez sur ce bouton si vous voyez que le drone est trop près d’un obstacle ou que vous perdez le contrôle. Ensuite redémarrer le drone pour reprendre le vol.

Conclusions

Le Simi HD est un tout petit drone que vous pouvez emporter partout avec vous. Si nous avons apprécié le design élégant, l’autonomie correcte et le tout petit prix du drone, proposé à moins de 100€, nous avons quand même constaté certains problèmes non négligeables.
Si vous achetez un drone pour faire de belles prises de vues aériennes ; Si vous avez un minimum d’exigence quand à la qualité de l’image, il vaut mieux pour vous investir dans un drone plus cher mais dont la qualité de l’image sera plus satisfaisante. Ce drone est plus fait pour les petites images en famille. Il ne faut pas trop lui en demander.
Ce drone manque aussi cruellement de fonctionnalités que l’on retrouve facilement chez les concurrents, comme des capteurs pour la stabilisation et un vol stationnaire stable, une stabilisation de l’image, quelques options au niveau de la prise de vue et pourquoi pas quelques vols automatisés pour faciliter les prises de vues.

 

Previous PostNext Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *