Test du drone Uranos de PNJ
Voter pour cette page

Depuis  quelques années, le fabricant d’action cams PNJ distribue en France des drones dans les gammes drone de course, drone de jeu et drone pour les prises de vues  aériennes.
Les drones PNJ sont appréciés pour leur prix très accessible. PNJ est d’ailleurs en seconde position en termes de part de marché des ventes de drone dans le secteur de la France.
Aujourd’hui, nous vous présentons le drone Uranos qui fait partie de la gamme de drone destinée à la prise de vue. Vous trouverez dans cet article non seulement tous les caractéristiques de ce drone mais aussi son utilisation et fonctionnement.

Présentation

Le drone Uranos est un grand quadricoptère  équipé d’une mini caméra VGA à 30i/s amovible qui vous permettra de prendre des photos et des vidéos durant le vol.
Le drone est emballé dans une grande boite en carton sur laquelle on peut voir la photo du drone ainsi que ses caractéristiques et ses fonctionnalités.
Dans le pack on peut trouver le drone Uranos, sa caméra amovible, une radiocommande 2.4GHz avec un support  pour fixer votre smartphone, Batterie Li-Po 1200mAh et un chargeur USB, 4 hélices installées et 2 hélices de rechange, 4 protections d’hélices et un mode d’emploi.

Design

Le drone Uranos est un quadricoptère en forme de X. Les bras sont intégrés au module. Sous le drone, on peut voir 4 patins d’atterrissage assez haut pour éviter que la caméra amovible ne touche le sol durant les atterrissages. Devant chaque hélice, il y a une protection d’hélice amovible. Vous pouvez les mettre ou non, mais sachez qu’ils sont là pour protéger vos hélices d’éventuelles collisions.
Le design est réussi. La couleur dominante est noire mate avec des finitions orange. Les hélices à l’avant  du drone sont soulignés de deux traits oranges et sur le dos du drone, le logo PNJ drone et deux traits obliques oranges qui souligne les lignes du drone  et lui donne une allure racée.
A l’avant du drone, vous pourrez voir un Led puissant que vous pourrez utiliser pour éclairer l’avant du drone quand vous volez en basse luminosité.
La caméra se fixe par un système de clip en plastique sur le ventre du drone. On ne peut s’empêcher de remarquer que malgré le fait que la caméra soit amovible, le système de fixation est assez fragile, on a un peu peur qu’elle se casse en cas de mauvais atterrissage.
La batterie est logée dans une trappe sur le ventre du drone, sous la fixation de la caméra. Au même endroit, on peut voir le bouton On/Off pour allumer et éteindre le drone et l’entrée jack pour brancher la caméra.
Pour bien discerner l’avant de l’arrière du drone quand il est en vol, des Leds de différentes couleurs sont intégrés aux bras du drone.
Le drone est assez grand. Sans les protections d’hélices, le drone fait un carré de 54 cm de côté pour 17cm de hauteur et un poids de 365g. L’avantage d’avoir un drone de cette dimension, c’est qu’il est moins sensible aux rafales de vent et est donc plus stable en vol. Par contre le désavantage c’est l’encombrement.  Comme le drone Uranos est assez grand et qu’il n’est pas pliable, vous ne pourrez pas le transporter dans un sac à dos par exemple. Vous pouvez utiliser la boite d’emballage du drone pour le transporter  en toute sécurité car elle dispose d’un poignet et d’une fermeture sécurisée.
La radiocommande est de la même couleur que le drone, noire avec des touches orange. A l’avant de la radiocommande, vous trouverez l’antenne pour la transmission des données. Au dessus de l’antenne, il y a l’emplacement pour le support pour le smartphone. L’interface est composée par deux joysticks, des boutons de commandes et des signaux lumineux.

Caractéristiques techniques

Le drone est équipé de 4 moteurs brushless permettant 3 niveaux de vitesse : lente, moyenne et rapide. Les hélices sont de type bipale d’un diamètre de 21 cm. Elles sont autobloquantes. Elles se montent grâce à un code couleur de manière à ne pas se tromper.
Le drone est alimenté par une batterie de type Lipo 3S à 11.1V avec une capacité de 1200 mAh, permettant une autonomie variant entre 8 et 10 minutes au maximum dans de bonnes conditions de vol. Pour un drone de cette taille, une autonomie maximale de 10 minutes est quand même assez faible car les dimensions du drone lui permettent de transporter une batterie plus grande et donc avec plus de capacité. Cependant, pour pouvoir mettre sur le marché un drone à petit prix, il faut économiser sur certains postes pour bénéficier d’autres fonctionnalités. L’autonomie en fait partie.
Pour avoir une augmenter l’autonomie de votre drone, vous avez la possibilité de vous procurer une batterie supplémentaire que l’on peut utiliser en remplacement pendant qu’on recharge l’autre batterie. Chez PNJ, une batterie pour  le drone Uranos est vendue 20€.
La recharge de la batterie se fait par un chargeur USB fourni dans le pack original. Pour recharger la batterie, brancher le chargeur sur le connecteur USB de votre ordinateur. Il ne faut jamais dépasser  les 60 minutes de charge même si le témoin de indique que le drone n’est pas encore complètement chargé.
Le drone Uranos est équipé d’une caméra VGA à 30i/s. C’est une caméra amovible que l’on accroche sur le ventre du drone. L’inclinaison de la caméra  est réglable manuellement avant le décollage. Vous pouvez faire en sorte  ce qu’elle soit plus orientée vers le sol ou à l’horizontale. Il est possible de faire voler le drone sans monter la caméra, mais cette dernière  vous donne accès à un retour vidéo en temps réel via l’application dédiée  sur votre smartphone.
Une caméra VGA peut prendre des petites photos de 640 x 480p et des vidéos de 0.3M. Comme on peut s’y attendre la qualité de l’image n’est pas bonne, mais au-delà de ça, l’absence de stabilisation de l’image fait que les vidéos bougent beaucoup lorsque vous filmez pendant que le drone est en mouvement et selon l’angle de vue les protections des hélices peuvent se voir dans la vidéo. Pour les photos c’est un peu mieux car le drone est équipé d’un système de stabilisation de vol stationnaire qui permet de prendre de belles photos.
Les prises de vues se déclenchent via l’interface de contrôle de l’application et les images obtenues sont stockées dans une carte micro SD non fournie avec une capacité maximale de 8Gb.
Pour les fonctionnalités  en vol, le drone Uranos est équipé d’un gyroscope à 6 axes avec une fonction Alti. La fonction Alti est un système de stabilisation de l’altitude du drone. Cela lui permet de maintenir une position en hauteur stable et d’effectuer ainsi un vol stationnaire qui facilitera vos prises de vues. Le drone Uranos dispose de trois vitesses de vol disponible : lente, moyenne et rapide. Il dispose aussi d’une fonction flip qui vous permet de faire des figures acrobatiques en un clic à partir de la radiocommande, ainsi qu’une fonction de décollage et d’atterrissage automatique.
Le drone dispose d’une application dédiée. L’application est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play. Elle est compatible avec les appareils sous IOS avec la version 6.1 ou supérieure ou les appareils sous Android avec la version 4.0 ou supérieur. Elle permet de recevoir un retour vidéo sur votre téléphone, de déclencher et d’arrêter les vidéos et de prendre des photos, de régler certains paramètres du drone.
Le drone Uranos se pilote avec une radiocommande fournie dans le pack. La radiocommande est alimentée par 4 piles de types AAA non fournies. La transmission des données est analogique sur une fréquence de 2.4Ghz. La connexion entre le drone et la radiocommande se fait donc par onde. Vous pouvez recevoir un retour vidéo en temps réel  sur votre téléphone par wifi. La portée du signal wifi et donc du retour vidéo est de 30m.
Compte tenue de sa taille et de ses configurations, le drone Uranos est surtout un drone d’extérieur. Dans le pack original, vous disposez de 4 carènes qui servent à protéger les hélices contre d’éventuels obstacles ou projectiles lors du vol. Les carènes sont amovibles et se fixent par des vis qui sont fournis. Il est possible de faire voler le drone sans les carènes mais dans ce cas vous vous privez d’une protection supplémentaire qui pourrait vous éviter des casses de matériels.

Utilisation et fonctionnement

La radiocommande

Le pilotage avec la radiocommande se fait en mode 2. Le joystick gauche  permet contrôler les gaz et le lacet et le joystick droit permet de  contrôler le roulis et le tangage.  Certains boutons sur les radiocommandes ne servent à rien, ils sont là pour équilibrer le design. Ne vous étonnez donc pas s’ils ne fonctionnent pas. Pour les autres boutons sur le drone, le bouton sur la tranche supérieure gauche permet de changer de vitesse tandis que celle  de droite permet d’activer le flip à 360°.
Les deux boutons jaunes en dessous du Joystick gauche servent pour le haut au décollage automatique et pour le bas pour l’atterrissage automatique. Les autres boutons ne servent à rien.
Les deux interrupteurs  à gauche et en bas de l’appareil sont les trims de déplacement avant/arrière et gauche et droite. Ceux à côté et en bas du joystick gauche sont factices.
Au milieu, en haut, il y a un Led qui sert à indiquer l’état de la radiocommande et des procédures en cours.
Le bouton d’alimentation est celui qui se trouve au milieu sur la façade.

Le drone

Avant de commencer à utiliser le drone, il y a quelques petites manipulations à faire. Il faut charger la batterie avant de la fixer dans l’emplacement réservé à cet effet.
Les hélices sont déjà montées mais en cas de casse, elles ont un code couleur qui permet de ne pas se tromper lors du remplacement. Deux hélices se montent dans le sens horaire et deux autres dans le sens antihoraire.
Il est préférable de monter les protections pour les hélices au début si vous n’êtes pas encore habitué au pilotage des drones même s’ils se voient beaucoup dans les vidéos et les photos. Une fois habitué, vous pouvez les enlever. Mais soulignons-le, les protections sont là pour une question de sécurité.
Téléchargez l’application dédiée au drone sur votre téléphone puis une fois que c’est fait, procédez à l’appairage de la radiocommande et du téléphone avec le drone. Une fois le couplage terminé, lancez l’application sur votre téléphone. Vous recevrez alors un retour vidéo ainsi qu’une interface de contrôle sur votre écran. Fixez votre téléphone sur le support qui lui est destiné sur la radiocommande.
L’interface de contrôle de l’application comprend une barre de menus avec  plusieurs boutons. Vous pouvez alors renverser l’écran si vous êtes gaucher par exemple, régler les trims, changer les vitesses, prendre des photos, enregistrer des vidéos, enregistrer les prises de vue directement sur la carte SD, pré visualiser les prises de vue et activer le mode pilotage en immersion.
Sur le milieu de l’écran, on peut voir les deux traditionnels joysticks, les boutons pour activer  le mode pilotage par inclinaison sensorielle et activer la fonction flip et enfin deux boutons pour le décollage et l’atterrissage automatique.
Il existe trois façons de  piloter le drone. Vous avez trois façons possibles de piloter le drone. Vous pouvez soit utiliser la radiocommande dans ce cas vous utiliserez les joysticks sur la radiocommande pour diriger le drone,  les fonctions de changement de vitesse, de flip et de décollage et atterrissage automatique sont aussi accessibles sur la radiocommande. Par contre, le retour vidéo et  les fonctions de prise de vue ne sont accessibles que sur l’interface de contrôle de l’application. Vous avez aussi la possibilité de piloter le drone avec votre téléphone en utilisant l’interface de contrôle de l’application et la dernière façon est d’utiliser le téléphone pour piloter par inclinaison sensorielle.  Avec ce mode, il  vous suffit d’incliner le téléphone vers la direction que vous voulez que le drone prenne. Les gaz et le lacet restent sur le joystick gauche.
Pour pouvoir s’adapter à chaque pilote quelque soit son expérience en pilotage de drone, le drone Uranos  vous propose 3 niveaux de vitesse possibles que vous pouvez régler à partir du bouton sur la tranche supérieure gauche. La vitesse lente correspond à  40% de la vitesse maximale ; c’est celle qui convient le plus à ceux qui sont encore novices  ou pour vous familiariser avec les commandes du drone la première fois. La vitesse moyenne correspond à 60% de la vitesse maximale. Avec un peu de pratique,  vous pouvez passer  ce second niveau de vitesse pour piloter. Avec le niveau vitesse rapide, le drone atteint 100% de sa vitesse maximale. Ce niveau destiné aux pilotes expérimentés permet des vols plus rapides avec plus de sensations.
Le décollage et l’atterrissage se font donc automatiquement. En vol, normalement, le gyroscope à 6 axes contribue à la stabilité du drone. Mais si vous constatez que le drone n’est pas stable, vous pouvez faire de petits ajustements avec les trims. , si le drone dérive vers la gauche, poussez le trim à gauche du joystick vers la droite, si le drone dérive vers la droite, poussez le  vers la gauche, si le drone dérive vers l’arrière, poussez le trim sous le joystick droit vers l’avant, si le drone dérive vers l’avant, poussez  vers l’arrière.
Les fonctions de prises de vues se trouvent sur l’interface de l’application. Pour prendre des photos, appuyez sur l’icône qui représente un appareil photo, pour déclencher et arrêter les enregistrements vidéo appuyez sur l’icône représentant une caméra. Les enregistrements seront stockés dans le mémoire interne du téléphone. Pour enregistrer les prises de vues directement sur la carte micro SD, appuyez sur l’icône avec une caméra et le mot « card » écrit dessus.
Le drone Uranos  a une fonction flip. Avant de faire une figure acrobatique avec votre drone, veille à ce qu’il soit à une hauteur convenable (3m du sol) pour pouvoir compenser ensuite. La fonction flip s’active avec le bouton sur la tranche supérieure à droite de la radiocommande ou sur l’écran du téléphone. Si vous êtes en vitesse lente ou moyenne, appuyez sur le bouton flip puis utilisez le joystick droit pour contrôler la direction du flip.
A l’avant du drone, on peut voir un Led blanc puissant. Vous pouvez ainsi faire voler votre drone la nuit. Pour activer et désactiver le Led à l’avant du drone faites un appui court sur le bouton du flip.

Conclusion

Le drone Uranos  est un drone pas compliqué, facile à utiliser et avec un petit prix. Il est clair qu’avec son prix, le drone ne dispose  pas d’autant de technologies que les drones des concurrents cependant nous avons apprécié son look que nous trouvons plutôt réussi, le gyroscope 6 axes qui contribue à la stabilisation du drone et les niveaux de vitesses qui sont adaptés à tous les niveaux d’expérience du pilote.
Néanmoins, honnêtement, ce drone a aussi quelques désavantages que l’on ne peut négliger. Il est vrai que ce n’est pas juste de comparer ce drone à ceux des grandes marques cependant on ne peut s’empêcher de rechercher dans un drone assez récent certaines technologies que l’on peut trouver chez les concurrents.
Ainsi, nous aurions aimé une caméra un peu plus performante car la qualité d’image produite par celle du drone est vraiment lamentable.
Nous aurions aimé une batterie avec une plus grande capacité et donc une meilleure autonomie.
Et enfin, la cerise sur le gâteau serait un GPS intégré et quelques modes de vol automatisés (RTH par exemple)

Previous PostNext Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *