Revue du drone surfeur, le Parrot Hydrofoil

mini drone parrot hydrofoil

Avec le Parrot Airborne le petit taxi des airs, le Parrot Mambo et son canon à bille, il est dans l’ordre des choses que dans la gamme de ses drones jouets, Parrot finisse par nous sortir un drone qui évolue sur l’eau : le Parrot Hydrofoil.

Fiche technique


  • Type : Mini drone volant et naviguant
  • Vitesse en vol : 18 km/h
  • Vitesse sur l'eau : 10 km/h
  • Caméra : VGA, 480 x 640
  • Autonomie : 9 minutes
  • Portée : 20 mètres
  • Connexion : Bluetooth Smart 4
  • Pilotage : Tablette & Smartphone

Ou acheter l'Hydrofoil ?


  149€00 | Acheter »


Design

Comme nous l’avons dit précédemment, le Parrot Hydrofoil est un drone qui peut évoluer dans l’eau, mais en fait, sur la pratique c’est plutôt un drone hybride tantôt en l’air, tantôt sur l’eau.

Ce drone est composé de deux parties détachables: la partie multi rotor avec les moteurs et les hélices et la partie flottante composée d’une coque en forme de bateau dont la partie basse est conçue comme la carène d’une vedette rapide, ainsi que de deux flotteurs latéraux qui contribuent à la stabilité de l’embarcation.

photo du parrot hydrofoil

Le Parrot Hydrofoil se décline en deux versions dont la seule différence est la couleur, toutes les autres caractéristiques sont communes. Le Parrot Hydrofoil Orak est tout en noir aussi bien la partie multi rotor que la partie drone, ce qui apporte une certaine élégance au produit. Le Parrot Hydrofoil Newz est en grande partie blanche avec des touches de motif bois marron clair sur le dos de la partie flottante. Ce dernier est aussi agréable à regarder, malheureusement, avec ses couleurs claires, ça se voit beaucoup dès qu’il est un peu sale.

Les dimensions sont de 15 cm x 15cm x 4cm pour la partie multi-rotor et  de 32 cm x 34cm x 14 cm pour les deux parties ensembles (drone+ bateau). Le poids est de 57g pour le drone seul et de 274g quand il est associé à la structure flottante. Le poids et la dimension de l’ensemble contribue à la stabilité sur l’eau du Parrot Hydrofoil. Le poids a été réparti de manière à ce que le drone ne penche ni de côté, ni en avant ni en arrière quand il est sur l’eau

La partie bateau est fait avec du polystyrène, ce qui a l’avantage d’absorber les chocs et d’être léger, mais en contrepartie il est aussi plutôt fragile, alors il est préférable de ne pas trop le malmener et de l’utiliser sur une eau  calme suivant les consignes d’utilisation. Pour le prix auquel ce drone et pour l’utilisation à laquelle il est destiné on aurait aimé une structure un peu plus solide parce qu’avec la polystyrène, il suffit d’un rien pour faire une éraflure à la coque. Le drone quand à lui est fait en PPE et Polyamide à la fois solide et léger.

Les caractéristiques techniques et fonctionnement

hydrofoilLe Parrot Hydrofoil n’est pas un drone prêt-à voler, donc avant de commencer à l’utiliser, il faut le monter. Une opération somme toutes pas trop compliquée car le drone est livré avec un croquis qui explique les étapes à suivre pour le montage de l’appareil et malgré le fait que quelques trous ne vraiment complet mes le tournevis. Il faut quand même compter 20 bonnes minutes pour le montage pour une personne pas particulièrement douée en bricolage. Ensuite, à moins de le démonter  et de le remettre en boite après utilisation, il vaut mieux prévoir un sac pour le transport.

Ensuite, une fois la partie flottante montée, il faut fixer le drone sur l’emplacement destiné à cet effet qui se trouve sur le dos de la partie flottante et le relever de manière à ce qu’il soit perpendiculaire à la partie flottante, sa position finale.

Le Parrot Hydrofoil ne fonctionne pas ave une radiocommande comme les autres drones, il se pilote avec un smartphone ou une tablette via l’application Freeflight.  Avant la première utilisation, on vous demandera de faire la mise à jour du Rolling Spider, c’est comme cela que l’application reconnait votre drone. Encore une fois, l’opération n’a rien de difficile car il vous suffit pour cela d’aller sur le site de Parrot où l’on vous indiquera la procédure à suivre.

Le Parrot Hydrofoil est un drone deux en un vraiment ludique avec lequel vous pourrez passer des moments super sympa.

Le multi-rotor est propulsé par 4 moteurs qui peuvent lancer le Parrot Hydrofoil à une vitesse maximale de 5 nœuds.

Sa battérie de 550mAh lui donne une autonomie maximale de 7minutes, donc si vous voulez vraiment profiter de ses performances pensez à apporter des  batteries en réserve. L’alimentation de la batterie se fait via une entrée USB, mais le chargeur n’est pas fourni  (ce qui est quand même regrettable vue le prix assez élevé du drone). Compter environ 25 minutes pour recharger le drone.

Sa structure en forme de vedette rapide et ses deux plots latéraux lui offre une telle stabilité qu’il est pratiquement impossible de le renverser. La technologie de conception des hélices  permet au bateau d’executer des mouvements rapides et de faire des pics de vitesse, vous pouvez  le faire virer même avec des angles très serré, il ne se renversera pas. Sur une eau calme, si vous poussez le drone à vive allure, il se soulève de 5 à 6cm au dessus de l’eau. C’est tout un spectacle !

Malgré cette grande stabilité, il faut prendre quelques précautions  en l’utilisant. Tout d’abord, malgré le fait que le Parrot Hydrofoil soit destiné à évoluer sur l’eau, il n’est en mesure de supporter que les éclaboussures d’eau. Il ne faut pas l’immergé complètement car les petits composants du drone risques de ne pas supporter. D’autre part, il ne faut l’utiliser que sur une eau calme et bien dégagé, au  risque de se prendre une branche dans les hélices ou une pierre dans la coque. Le drone ne peut-être utilisé que dans l’eau douce aussi  car l’eau salée ne convient pas aux composants du drone. Et enfin, vous devez vous assurer que votre drone reste toujours accessible quand vous l’utilisez car son autonomie n’est que de 7 minutes et s’il tombe en panne de batterie au milieu de l’eau, vous serez obligez d’allez le chercher……à la nage.

L’application freeflight est téléchargeable sur  Apple Store. Son interface est agréable et son utilisation est intuitive et aisée. Une fois téléchargée, el le reconnait automatiquement  votre drone et autres accessoires connectés. Elle vous permettra de piloter votre drone, et de lui faire faire des figures acrobatiques, prendre des épingles serrés ou des virages à 90° en un seul clic. Cette application vous donne aussi  la possibilité de régler les paramètres de votre drone, de voir le témoin de la batterie et le temps de vol.

Il  est possible quand vous le souhaitez de détacher la partie drone de la partie flottante du Parrot Hydrofoil. Le multi-rotor redevient alors un drone volant avec  ses propres caractéristiques.

Il est toujours propulsé par les 4 mêmes moteurs mais délesté  de sa partie flottante, il est capable de filer à une vitesse de 18km/h.

La batterie reste toujours la même, mais tout comme la vitesse, l’autonomie augmente en l’absence de la partie flottante et passe de 7 minutes à 9 bonnes minutes.

Il est capable d’effectuer des vols stationnaires ultra-précis grâce à différents capteurs (fonctionnent en absence de GPS) qui participent à sa stabilité directionnelle et verticale.

Ainsi, il est équipé d’un gyroscope 3 axes, d’un baromètre et d’un accéléromètre 3 axes d’une précision de  ± 50 mg qui assurent  la stabilité directionnelle du drone.

La stabilité verticale est assurée par un capteur à ultrason de type sonar qui analyse en temps réel la distance par rapport au sol. Ce capteur fonctionne jusqu’à une altitude de 4m.

Il est à noter que le drone est surtout destiné à une utilisation en intérieur (raison sûrement de l’absence de GPS parmi ces équipements), il peut voler en extérieur,  mais avec sa petite taille (15 cm x 15 m x 4cm) son vol peut-être facilement dévié par un coup de vent. Ainsi, si vous l’utilisez en extérieur, veillez à ce que le vent ne soit pas trop fort et garder toujours votre drone à portée de vue car vous risquerez de le perdre, d’autant plus qu’il ne dispose pas de mode de vol intelligent comme le Return To Home pour le ramener à vous (eh oui ! il a des témoignages d’utilisateurs qui ont vu leur drone emporté par un vent de 15Km/h et qui n’ont plus jamais retrouvé leur drone) et même quand il est sur l’eau, si  vous le poussez au maximum et qu’il y a un coup de vent un peut fort, il peut s’envoler.

petit parrot hydrofoil

En cas de collision, le drone est doté d’un système de sécurité qui arrête automatiquement les moteurs en cas de contact avec les hélices. Ce qui est vraiment utile, car les hélices sont les parties fragiles du drone, ce système de sécurité vous évitera d’avoir à changer d’hélices trop souvent, mais aussi et surtout à protéger les objets précieux et fragiles de votre maison contre les petites erreurs de pilotage.

Le drone se pilote aussi avec un smartphone ou une tablette via l’application freeflight. La connexion se fait par bluetooth Smart/Bluetooth V 4.0 BLE. La portée maximale de la connexion est de 20m.

Vous  pourrez prendre des photos de vos aventures sur l’eau et dans les airs grâce au mini appareil photo embarquée. Cet appareil prend des images VGA d’une résolution de 480 x 460 de 300 000 pixels. Ce n’est pas un appareil photo de compétition bien sûr, mais il est capable de prendre des petites photos plutôt sympas de vos aventures.

Les  mini drones Parrots ne sont pas seulement des jouets qui volent ou flottent, ils sont éducatifs et interactifs. Ils sont compatibles avec Tynker, un logiciel déjà utilisé par des millions d’enfant pour apprendre à coder. D’autre part, Parrot a aussi lancé une plateforme de partage de contenu éducatif pour les enseignants sur  Apple Swift Playground

Conclusions

Le Parrot Hydrofoil est un mini drone jouet plutôt sympa mais qui coûte cher par rapport à la prestation offerte. Si vous voulez un jouet, vous ne serez pas déçu. Par contre si vous recherchez de la sophistication, vous avez frappé à la mauvaise porte. Il sera difficile de le confier à un enfant car il y trop de « mais » qui compliquent son utilisation : il peut aller dans l’eau MAIS il ne doit pas être trop mouillé, il peut voler en extérieur MAIS pas trop car le vent risque de l’emporter. Il est rapide et neveux MAIS attention sa coque est fragile, il est super fun MAIS son autonomie est trop faible et il faut attendre 25 minutes pour pouvoir jouer pendant 7 minutes. J’en déduis qu’il est destiné à des ados qui sont capables de respecter les consignes d’usages d’un côté, mais qui seront satisfait de la simplicité du produit d’un autre.

Fiche technique


  • Type : Mini drone volant et naviguant
  • Vitesse en vol : 18 km/h
  • Vitesse sur l'eau : 10 km/h
  • Caméra : VGA, 480 x 640
  • Autonomie : 9 minutes
  • Portée : 20 mètres
  • Connexion : Bluetooth Smart 4
  • Pilotage : Tablette & Smartphone

Ou acheter l'Hydrofoil ?


  149€00 | Acheter »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
notre test du DJI Osmo mobile
Test du DJI Osmo mobile

Sur les-drones.com nous vous parlons surtout des drones mais nous suivons toujours de près les différents produits proposés par les...

Fermer