Test du drone Petrone Fighter de PNJ

PNJ petrone fighter

Les drones sont les nouveaux jouets à la mode pour les enfants et les grands enfants. Le marché des drones de nos jours est tellement fourni qu’il devient difficile de vraiment faire un choix sur celui que l’on va acheter. Un drone peut-être un très beau cadeau à offrir ou à s’offrir car il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.
Pour ce test, nous allons vous présenter le drone Petrone Fighter.  Ce drone  très ludique vous fera   faire de supers batailles aériennes avec vos enfants ou vos amis qui possèdent le même drone.

Présentation

Le Petrone Fighter est un drone conçu par le constructeur Coréen ByRobot et  distribué en France par PJN. La gamme Petrone se décline en trois versions : le Petrone Fighter, le Petrone FPV et le Petrone Drive. En fait, vous pouvez transformer le Petrone Fighter en Petrone FPV en y ajoutant le kit FPV composé d’une caméra petite caméra qui diffuse un retour vidéo en temps réel. Pour transformer le Petrone Fighter en Petrone Drive, il faut se procurer le kit drive composé de deux roues et diverses pièces pour fixer les roues sur le drone qui devient ainsi un drone roulant. Il est possible de combiner les deux kits sur un drone, mais il faut savoir qu’il faut compter environ 40€ pour chaque kit.
Le Petrone Fighter est un drone pour des jeux combats aérien offline et online. Le pack est composé du drones Petrone Fighter, de deux protections d’hélices, 4 hélices déjà montées et 4 hélices de rechanges avec un outil pour retirer les anciennes hélices, une batterie pour le drone, un chargeur de batterie, un câble USB, et le mode d’emploi

Design

Le module du Petrone Fighter abrite tous les composants électroniques du drone. Sa forme rappelle un peu le corps d’un insecte volant ou d’une araignée. Les bras sont intégrés au corps du drone et ne sont donc pliables. A chaque extrémité des  4 bras, on trouve les quatre moteurs avec ses hélices et en dessous les quatre patins d’atterrissages qui empêchent que les moteurs touchent le sol. Une partie de chaque bras, celle où est fixé le moteur est détachable pour permettre de fixer le kit Drive
Sur chaque bras, on peut voir des Leds rouges. A l’avant deux autres Leds rouges font penser à des yeux d’animaux et pour différencier l’avant de l’arrière quand le drone est loin, l’arrière est illuminé par un Led vert.
La batterie se trouve sur le ventre du drone. Les protections pour les hélices forment une seule pièce avec les patins d’atterrissages elles s’enfilent par le bas de chaque moteur, il y en a deux, un de chaque côté du drone.
La couleur est noire mate avec des touches rouges grâce aux Leds. Il ressort du look une certaine  agressivité, les courbes de la forme du drone, les Leds à l’avant avec le nom Fighter annoncent déjà la couleur, ce drone est un combattant. Cependant, le design reste très sobre, pas de couleurs criardes ni d’autocollants partout. La coque est en plastique  mais semble un peu fine et souple. Quand on essaye d’emboiter le module avec  les éléments des kits on a peur de casser quelque chose. Il en est de même au niveau des bras qui sont très sollicités surtout si vous vous servez du kit Drive.
En termes de dimensions, le Petrone Fighter est un mini drone, donc très compact.  Le drone forme un carré de 13.5 cm avec une hauteur de  2.5 cm et un poids de 37g. Concernant l’encombrement, avec ses dimensions, le Fighter peut se glisser facilement dans un sac à dos ou même une grande poche avec ses accessoires.

Caractéristiques techniques

Le Petrone Fighter est équipé de 4 moteurs à balai. Les hélices sont de types bipales et se fixent et se retirent grâce à un petit outil fourni dans le pack.
L’alimentation se fait par une batterie Lipo d’une capacité de 300mAh à 3.7V permettant une autonomie maximale de estimée à 6 – 8 minutes par le constructeur mais plutôt de 5 minutes selon les tests. En comparaison avec les drones de même catégorie, une autonomie de 5 minutes est plutôt basse et nous laisse un peu sur notre faim, car si le pilote est novice par exemple, ou même lors des premières utilisations, le temps de le prise en main du drone et c’est déjà fini. Une batterie supplémentaire vous coutera environ 14€, donc si vous pouvez ajouter un peu de budget, achetez une ou deux batterie supplémentaire pour augmenter l’autonomie de votre drone. Pour un peu moins de 40€, vous pouvez vous procurez le pack Power comprenant un chargeur permettant de charger 4 batteries à la fois ainsi que deux batteries d’une capacité de 300mAh chacune. La recharge se fait par le chargeur et le câble USB fourni  et la durée pour une charge complète est de 40 mn.
En version Fighter, le drone n’est pas équipé d’une caméra pour les prises de vues, mais si vous désirez équiper votre d’une caméra, vous pouvez vous procurez le kit FPV. Vous avez ainsi la possibilité de faire des prises de vues aériennes et de recevoir en temps réel un retour vidéo sur l’écran de votre téléphone.
Le pilotage du drone se fait par un téléphone ou une tablette via l’application Petrone disponible en téléchargement gratuit sur l’App Store et Google Play. L’application est compatible avec les appareils Android 4.4 et plus et IOS 7.0 et plus. En plus de permettre le pilotage du drone, l’application vous donne accès à de nombreuses fonctionnalités du drone. En ce qui concerne l’ergonomie de l’application, le bilan est assez moyen. L’application est un peu lente et il y a beaucoup de procédures assez pénibles concernant la partie jeu. L’interface est simple et intuitive. Sur l’écran, si vous verrez deux ronds qui font offices de joystick virtuels, un panneau de contrôle, un icône pour le décollage et l’atterrissage automatique.
La connexion entre le drone et le téléphone se fait par Bluetooth. La portée du signal est de 20m.
En vol, le drone est équipé de plusieurs technologies pour maintenir un vol stable et un vol stationnaire précis.
Des capteurs IMU composés d’un gyroscope 3 axes et d’un accéléromètre 3 axes permettent au drone d’avoir une grande stabilité en vol.  Le gyroscope 3 axes  mesure le tangage, le roulis et le lacet, et l’accéléromètre 3 axes qui permet d’analyser les mouvements du drone tandis qu’un capteur de pression haute résolution et le système de stabilisation par flux optique permettent d’avoir un vol stationnaire précis en contrôlant l’altitude du drone. En vol, le drone répond bien aux commandes. Cependant, un petit problème de calibrage revient souvent et à cause de cela le drone ne garde pas un vol stable à la hauteur demandée mais continue à monter jusqu’à toucher le plafond ou jusqu’à ce que le signal se perde si vous êtes en extérieur.
Si vous êtes débutant, le Petrone Fighter vous propose de vous entrainer au pilotage d’un drone avec son simulateur de vol.
Le Discovery dispose d’une fonctionnalité de commande vocale. Vous pouvez alors commander les fonctions basiques comme « décolles », « haut », « bas », « avant » et « arrière ».
Le drone est compatible pour les vols en intérieurs. Les protections des hélices permettent de protéger vos objets et les hélices de votre drone contre d’éventuelles collisions qui pourraient les abimer. Mais le drone peut aussi être utilisé en extérieur. Pour cela il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas de vent car vue sa taille il risque d’être emporté par une rafale et veillez à le garder toujours à portée de vue car avec une portée de signal de 20m et sans fonction de RTH vous risquez de perdre votre drone.

Utilisation et fonctionnement

Le drone Petrone Fighter est un drone prêt-à l’emploi, il y a donc très peu de manipulations à faire avant son utilisation.  Il suffit d’installer la batterie et les protections d’ailes. Si vous avez des kits à votre disposition, vous pouvez aussi les installer avant d’utiliser le drone.
Du côté de votre téléphone, vous devez télécharger l’application dédiée. Procédez ensuite au couplage du drone avec le téléphone. On a remarqué durant les tests que cette procédure peut s’avérer un peu pénible car l’application n’est pas conçue de manière à détecter uniquement le bluetooth des drones Petrone à proximité, elle détecte tous les appareils avec un bluetooth activé aux alentours ; de quoi faire ramer un peu le système. Une fois le couplage terminé, lancez l’application et votre drone est prêt à voler.
Le pilotage du drone se fait par le téléphone via l’application. Une fois l’application lancée, vous pourrez voir sur votre écran un poste de commande avec deux ronds qui servent de joysticks virtuels ainsi que plusieurs icônes pour paramétrer ou commander le drone. Si vous disposez d’un kit FPV, vous pourrez avoir un retour vidéo en 720p sur votre téléphone.
Il y a trois modes de pilotages possibles : le pilotage normal en utilisant les joysticks ou par contrôle sensoriel c’est-à dire en utilisant les capteurs dans le téléphone et en penchant le téléphone vers la direction que vous voulez que le drone prenne et enfin la reconnaissance vocale qui vous permet de commander le drone en prononçant des mots qu’il reconnaitra.
Le décollage et l’atterrissage sont assistés. Il vous suffit alors d’appuyer sur le bouton dédié pour que le drone décolle ou atterrit. Une fois en vol, le gyroscope l’accéléromètre et le capteur de pression haute résolution permettent de stabiliser le drone et de garder un vol stationnaire précis presque sans aucune intervention du pilote.
Le drone dispose de plusieurs fonctionnalités. Les uns sont ludiques, les autres sont plus pratiques.

  • Le Battle aérien

Cette fonction vous permet de faire des combats aériens avec un autre Petrone Fighter. Vous pouvez créer un compte en ligne pour jouer, mais vous pouvez aussi jouez en offline.
Créer un compte vous donnera accès à des armes de battle évolutives auxquelles  vous n’avez pas accès en offline et aussi enregistrer des données de vol. A ce niveau là aussi c’est un peu fastidieux car quand on crée un compte, il faut retaper les identifiants à chaque qu’on relance l’application et ensuite refaire le couplage du drone avec le téléphone. Vous pouvez passer l’étape mais dans ce cas votre compte ne vous servira à rien.
Vous aussi la possibilité de jouer en offline. Le drone est équipé d’infrarouges pour envoyer des missiles invisibles à votre  adversaire.
Pour les battles, vous pouvez choisir un nom et une couleur de Led différente de votre  adversaire.

  • Waypoint

Le Petrone Fighter dispose d’une fonction de parcours de vol automatique. Pour cela, il faut définir un parcours sur l’écran en touchant chaque étape du parcours et le drone suivra le parcours automatiquement.

  • Follow me

Cette fonction est un mode de vol automatisé. Dans cette fonction, le drone suit le mouvement de la télécommande pour bouger. C’est une fonction très pratique si vous avez un kit FPV et que vous voulez faire des prises de vues aériennes. Comme le vol est automatisé, vous pouvez vous concentrer sur les prises de vues ;

  • Flip de redressement de 180°

Quand on pilote un drone, il faut toujours s’attendre à tout. Il se peut  que suite à une rafale de vent ou à une erreur de pilotage, votre drone soit retourné. Pas de panique, et inutile de vous déplacez pour le remettre sur le ventre. Il a une fonction de flip de retournement. Donc lorsque cela s’avère nécessaire, vous avez accès à cette fonction depuis votre télécommande. Un clic sur l’icône correspondant, et le drone se retourne tout seul comme un insecte.

  • Simulateur de vol

C’est une fonction qui permet de s’entrainer au pilotage du drone sans danger. Cette fonction est utile pour les personnes qui sont vraiment novices au pilotage ou pour les enfants qui pilotent pour la première fois et permet de se faire la main avant de piloter réellement un drone.
Les constructeurs ont voulu que ce drone continue encore d’évoluer et certaines fonctions comme la reconnaissance vocale par exemple sont en cours d’amélioration. Ainsi, le constructeur vous conseille de faire une mise à jour de votre drone tous le vendredi pour profiter de toutes les améliorations et les modifications qu’ils prévoient pour le Petrone Fighter.

Conclusions

Le drone Petrone Fighter est un drone très amusant. Il vous permettra de faire des battle aériens avec d’autres personnes qui possèdent le drone. En mode Online, vous pouvez enregistrer vos vols et obtenir des armes de battle évolutifs. C’est un drone 3 en 1 vous pouvez y greffer une caméra 720p ou des roues pour qu’il devienne un drone roulant ou même les deux ensemble. Il possède des fonctionnalités intéressantes comme la possibilité de la commander vocalement, des modes de vols automatisés (waypoint et follow me) le flip de redressement à 180°, et la possibilité de s’entrainer au pilotage avec un simulateur. Nous avons aussi apprécié la présence de différents capteurs qui permettent de stabiliser les vols et d’avoir un vol stationnaire précis
Cependant, nous avons aussi constaté plusieurs points négatifs sur ce drone. Le premier étant l’autonomie qui est vraiment trop juste pour un drone de jeu. Nous avons vu aussi que l’application du drone gagnerait à être revue et corrigée car elle est trop lente et pas suffisamment ergonomique. Au touché le plastique utilisé pour fabriquer le drone n’est pas très solide et on a peur de casser quelque chose en manipulant le drone, notamment au moment de mettre ou d’enlever les kits ; Pendant les tests à forces d’êtres sollicités avec le kit drive une des roues s’est carrément cassée.
Les kits qui permettent de transformer le drone sont vendus à part et il faut compter environ 40€ pour chaque kit.
Ce drone est donc destiné aux personnes qui veulent s’amuser, à condition d’avoir des amis qui ont le même drone car faire un battle aérien tout seul ça ne doit pas être très amusant. Son prix d’environ 70€ n’est pas trop élevé par rapport à ses prestations, mais si vous voulez vraiment en profiter, il faut aussi vous procurer en plus des batteries de rechange à raison de 14€ environ pour chaque batterie et acheter  les 2 kits comprenant la petite caméra et les pièces pour transformer le drone en objet roulant.
Bref, beaucoup d’améliorations restent à faire pour que ce drone soit vraiment bien, cependant, le concept est plutôt bon et le prix est raisonnable par rapport aux prestations offertes. Donc, bel effort pour le constructeur mais peut mieux faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
PNJ-Falcon 1
test du drone R Falcon de PNJ

De plus en plus à la mode de nos jours, les drones font parties des cadeaux qu’apprécient les enfants et...

Fermer